Andrea Kotarac : "Queyranne doit s'engager à nous rejoindre"

Désigné en fin de semaine dernière par le Parti de Gauche comme chef de file de la métropole pour les régionales de décembre 2015, Andrea Kotarac promet qu'un "grand rassemblement historique à gauche" est sur le point d'être scellé avec Europe Écologie. "Le travail est trop abouti pour qu'une liste de la gauche écologique solidaire et citoyenne ne se fasse pas en indépendant la liste PS menée par Jean-Jack Queyranne et Caroline Collomb", promet-il. Et Andrea Kotarac de se sentir pousser des ailes : "Les socialistes partent seuls. J' appelle Jean-Jack Queyranne à s'engager publiquement à nous rejoindre si nous arrivons en tête du premier tour à gauche et à se mettre derrière nous. Nous avons eu des expériences malheureuses, je voudrai des garanties de sa part".

5 commentaires
  1. romain blachier - lun 1 Juin 15 à 15 h 09

    On a pas entendu Kotarac depuis les municipales. Peut-il s'engager à continuer à militer après les élections ou faudra-t-il, après les régionales, attendre les présidentielles pour le voir à nouveau sur le terrain?Ca, ça peut être un engagement à prendre.

  2. SophieV - lun 1 Juin 15 à 15 h 18

    Hé bien, il n'est certainement pas le seul que l'on voit s'envoler après des élections. Je vois la tête du maire de Villeurbanne et de ses adjoints sur les marchés au moment des élections, et ensuite pschiiittt ! plus personne ( idem pour TOUS les élus ) Jean W Martin, UMP, n'est connu que des Gratte Ciel; 3 p'tits tours et puis s'en vont.

  3. PenserLyon - lun 1 Juin 15 à 16 h 20

    @romainblachier Le terrain, parlons du terrain, je veux dire celui qui ressemble à autre chose que votre clavier et écran d'ordinateur. Le jour où vous y vous rendrez vous verrez comment en tant que parti socialiste vous y êtes accueilli.

  4. Le Petit Pop - mar 2 Juin 15 à 6 h 38

    Et lui, il s'engage à se ranger derrière le PS si Jean-Jack QUEYRANNE est devant? Car là aussi il y a des expériences qui parlent...

  5. Gemini - mar 2 Juin 15 à 12 h 50

    Il faudrait ajouter la condition que le PS soutienne un vrai programme de gauche. Avec des parachutés tels Mme Collomb, c’est pas gagné. En fait, surtout, la liste PS devrait fusionner avec la liste UDI/UMP dès le premier tour, les choses seraient ainsi plus claires et plus proches de la réalité. Pour ma part, je trouve cela logique qu’une liste PG/Écolo ne puisse pas fusionner avec une liste PS, puisqu’il est maintenant clair que le PS n’est ni de gauche, ni écologiste.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut