pollution

Pollution à Lyon : pas d’amélioration en vue ce mercredi 7 décembre

La pollution dans la région lyonnaise ne devrait pas s’améliorer ce mercredi 7 décembre alors que la métropole de Lyon a été placée en alerte pollution niveau 1.

L'alerte pollution, qui a démarré dans le bassin lyonnais depuis ce vendredi, va se poursuivre ce mercredi et ne devrait pas faiblir annonce Air-Rhône-Alpes. "Avec la persistance des conditions anticycloniques sur la région, l'accumulation des particules fines émises principalement par le chauffage, mais aussi par le trafic se poursuit. Pour le mercredi 7 décembre, ATMO Auvergne-Rhône-Alpes prévoit la poursuite de l'épisode de pollution", écrivent-ils. En réaction, la préfecture du Rhône a décidé ce lundi, suite à l’activation du niveau d’alerte 1, d’abaisser la vitesse autorisée de 20km/h à partir de 90km/h.

Ainsi la préfecture recommande aux personnes vulnérables ou sensibles :

  • D'éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h).
  • D'éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
  • De reporter les activités qui demandent le plus d’effort.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :

- Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin .

- Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.

Pour la population en général :

  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.
  • Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).

La préfecture dresse aussi une liste de recommandations comportementales pour réduire les émissions de polluants :

  • Arrêtez d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes.
  • Maîtrisez la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C).
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, évitez d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…).
  • Utilisez les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail.
  • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route).
  • Évitez la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule.
Lire aussi : "EELV veut la circulation alternée et les transports en commun gratuits"
3 commentaires
  1. pierre 09 - 6 décembre 2016

    Cela fait 6 fois que vous faites le copier coller du même article. Pourrions nous avoir plutôt des réactions du préfet, du maire, des services sanitaire, savoir pourquoi à Lyon aucune mesure n'est prise. Le silence de M Collomb est assourdissant Merci

  2. collectifvalve - 7 décembre 2016

    Tout à fait, nous n'aurions par mieux dit que Pierre 09... Nous n'avons entendu aucun élu sur le sujet mis à part EELV Lyon. Etrange pour un sujet qui préoccupe 83% des grands lyonnais. VALVE a proposé un plan d'actions moyen et court terme mais si les médias s'intéresse à nos happening et coup de gueule, nous sommes moins écouté quand il s'agit de parler solutions. Cela nécessite de pourvoir développer un peu, pour expliquer. Sur ces sujets complexes, pas de solutions simples, pas de solution unique. Face à ce constat, il reste aux citoyens la possibilité d'interpeller leur élus, en direct, par courrier, ou via les réseaux sociaux. Chacun peut faire sa part et ce qui est beaucoup plus gratifiant que de seulement râler.

  3. collectifvalve - 7 décembre 2016

    Tout à fait, nous n'aurions par mieux dit que Pierre 09... Nous n'avons entendu aucun élu sur le sujet mis à part EELV Lyon. Etrange pour un sujet qui préoccupe 83% des grands lyonnais. VALVE a proposé un plan d'actions moyen et court terme mais si les médias s'intéresse à nos happening et coup de gueule, nous sommes moins écouté quand il s'agit de parler solutions. Cela nécessite de pourvoir développer un peu, pour expliquer. Sur ces sujets complexes, pas de solutions simples, pas de solution unique. Face à ce constat, il reste aux citoyens la possibilité d'interpeller leur élus, en direct, par courrier, ou via les réseaux sociaux. Chacun peut faire sa part et ce qui est beaucoup plus gratifiant que de seulement râler. http://collectifvalve.blogspot.fr/

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut