ambroisie
DR

Forte présence d’ambroisie dans l’air lyonnais

Un pic important est annoncé ce week-end sur la métropole rhodanienne.

Gare aux allergies, revoilà l'ambroisie. Comme chaque année à la même époque, le pollen allergène de cette plante sauvage fait son retour à Lyon. En 2017, le phénomène est en avance. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) annonçait en début de mois "une première période de pollinisation significative de l'ambroisie du 4 au 7 août pour la région lyonnaise".

Près de 12 % d’allergiques

Ce même réseau publiait un bulletin en fin de semaine annonçant un risque d'allergie "de niveau faible à moyen (...) lié aux pollens de graminées et d'ambroisie". Des cartes de propagation illustrent la concentration élevée des pollens d'ambroisie dans la région lyonnaise. L'observatoire Air Rhône-Alpes note un risque d'allergie "élevé" (4/5) dans le même secteur. Le phénomène devrait s'étendre à toute la vallée du Rhône dans les prochains jours.

L'ambroisie est une plante sauvage particulièrement présente en Auvergne-Rhône-Alpes. Près de 12 % de la population est allergique à ses pollens. Avec des réactions qui vont de la conjonctivite à la trachéite en passant par l'asthme ou l'eczéma. La métropole de Lyon a réagi en mettant en place un système d'information sur le sujet, notamment une application mobile.

à lire également
Gérard Collomb au conseil municipal
Dans une tribune publiée dans les colonnes du JDD ce dimanche, le maire de Lyon s'est joint à une vingtaine de maires du pays pour demander des moyens "pour agir localement contre les inégalités de mortalité et de santé". 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut