Rillieux : Jacky Darne et 8 adjoints démissionnent du PS

Ils ont décidé de constituer une liste dissidente aux municipales où le maire, Renaud Gauquelin, se représente. Parmi eux, Jacky Darne, ex-premier secrétaire fédéral du PS, et son fils, Jean-Christophe Darne qui sera tête de liste. Cette décision anticipe leur exclusion, au menu du bureau national du PS la semaine prochaine.

Huit adjoints de Rillieux ainsi qu'un conseiller municipal délégué rendent publique leur démission du parti socialiste ce vendredi. Ils ont décidé de constituer une liste dissidente aux municipales où le maire, Renaud Gauquelin, se représente, investi par sa formation politique. Parmi ces "rebelles", Jacky Darne, ex-premier secrétaire fédéral du PS, et son fils, Jean-Christophe Darne qui sera tête de liste. Dans ce collectif, figurent aussi les 1er et 2e adjoints de la ville, Catherine Ravat et Nicolas Appell. Dix autres militants du PS, non élus mais appartenant à la liste dissidente, présentent leur démission.

Le dircab dans le viseur

Cette décision anticipe l'exclusion de ces socialistes, au menu du bureau national du PS la semaine prochaine. Les statuts de la rue de Solferino prévoit l'exclusion automatique de tout socialiste, non investi par le mouvement et candidat à une élection.

Dans leur lettre de démission, ces élus et militants pointent "les dérives dans les pratiques municipales" ayant cours à Rillieux. Ils regrettent "le refus de Renaud Gauquelin d'entendre les demandes de tous les adjoints socialistes de l'équipe municipale de ne plus confier ses responsabilités à son directeur de cabinet et de reprendre le travail collectif". Le collaborateur en question, Marc Cachard, est appelé à figurer sur la liste du maire et est présenté par l'édile comme son possible dauphin.

Les démissionnaires suggèrent au PS d'ajouter dans ses statuts une mention rendant incompatible la fonction de secrétaire de section (assurée par Marc Cachard, ndlr) avec celle de maire ou de directeur de cabinet. "Nous restons socialistes, et à ce titre portons des valeurs et avons une éthique", conclut la missive.

1 commentaire
  1. kaoetic - 17 janvier 2014

    C'est ce qu'on qualifie de logique clanique ...!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut