PS Logo
Parti Socialiste

Le PS désinvestit les candidats En Marche dans le Rhône

La commission électorale du Parti socialiste a officiellement désinvesti les candidats En Marche ce lundi. Si les noms d’Hubert Julien-Laferrière, Jean-Louis Touraine et Anne Brugnera avaient déjà été rayés des listes, celui d’Yves Blein, candidat La République en marche à la 11e circonscription, est toujours présent.

Logo du Parti socialiste

Parti Socialiste
Logo du Parti socialiste

Les membres de la commission électorale du Parti socialiste ont procédé ce lundi à l’investiture des nouveaux candidats aux législatives. La commission a profité de l’occasion pour décréter que “les candidats précédemment investis par le Parti socialiste qui ont dorénavant reçu l’investiture du mouvement la « République En Marche », [soient] désormais désinvestis par le Parti socialiste”. La commission a également indiqué que “ces candidats verront se présenter face à eux des candidats soutenus par le Parti socialiste”, exception faite des circonscriptions dans lesquelles un désistement entraînerait une probable victoire du Front national. Dans le Rhône, seul le candidat de la 14e circonscription Yves Blein semble concerné par la 2e vague de désinvestiture.

En effet, le nom du député-maire de Feyzin est toujours présent sur le site du Parti socialiste. “C’est une erreur. Dans le Rhône,nous sommes peu concernés par cette 2e vague, explique Jules Joassard, candidat dans la 11e circonscription du Rhône. Les vrais macronistes ont été désinvestis dès le 6 avril dernier. En l'occurrence Hubert Julien-Laferrière, Jean-Louis Touraine et Anne Brugnera. Yves Blein fait partie de ceux qui ont été désinvestis lors de cette “seconde vague”.”

Capture d'écran du site du Parti socialiste le 17.05.2017

http://www.parti-socialiste.fr/
Capture d'écran du site du Parti socialiste le 17 mai 2017.
à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut