"Droit de réponse de la société Vortex"


Par La rédaction
Publié le 03/10/2017  à 16:19
Réagissez

Réponse de la société suite à l'article "Contrat de Vortex prolongé : Nathalie Perrin-Gilbert écrit au préfet".

Vortex
©DR
Vortex

« Votre article intitulé « Contrat de Vortex prolongé : Nathalie Perrin-Gilbert écrit au préfet » comporte de graves accusations à l’encontre de notre entreprise. Vous dites qu’elle serait en « redressement judiciaire », ce qui serait même confirmé par le vice-président de la métropole de Lyon. Ceci est parfaitement inexact. La situation de l’entreprise est in bonis, et parfaitement saine. Il suffit d’ailleurs d’interroger le Registre du Commerce pour constater qu’il n’y a eu aucun jugement d’ouverture, ni même déclaration de cessation des paiements. Je démens également qu’il y ait la moindre poursuite pénale engagée par le parquet à l’encontre de l’entreprise. Quant aux accusations de dumping social, elles sont sans fondement et, d’ailleurs, étayées par aucun élément. »

 

  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.7/5 (7 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.