Giselle à l'Opéra de Lyon

Sur fond de relecture fidèle, il avait choisi de pousser à son paroxysme la douleur et l'hystérie de Giselle, trahie par un grand seigneur qu'elle aimait. Transformée en demeurée du village, abusée, elle ne mourra pas mais finira en asile psychiatrique. Le sens de la chorégraphie était de faire exprimer par le mouvement les violences intérieures, mais aussi la rédemption, de l'âme humaine. Joli défi à relever pour le Ballet de Lyon ! MP

Giselle, du 22 au 29 Mars 2009 à l'Opéra de Lyon.
Tél. 0 826 305 325. www.opera-lyon.com

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut