Clément Lacour
© TD

Portraits de Lyonnais : “J’ai monté ma boîte à 20 ans”

Alors que la région Rhône-Alpes s’impose comme leader dans le domaine de l’autoentreprenariat, on dénombre de plus en plus de jeunes qui prennent l’initiative de se lancer dans le monde de l’entreprise. Lyon Capitale a tiré les portraits de ces Lyonnais qui ont tenté l’aventure dans leur vingtaine, par eux-mêmes ou en équipe.

LEAX, pour une Terre plus propre


Clément Lacour ()

© TD

Clément Lacour

Clément Lacour a décidé d’allier fringues et propreté, avec LEAX, sa marque de vêtements 100 % française en accord avec l’environnement. Ce Lyonnais de 25 ans se désole “des désastres écologiques connus en Asie à cause de l’industrie textile, qui sont aussi présents en France. Rien qu’en lavant nos vêtements, on pollue”. Après un Bachelor à l’Idrac et une expérience mal finie en alternance, Clément veut tenter le coup par lui-même et monte sa SAS (société à action simplifiée). Il promet à ses clients 500 g de déchets ramassés dans la nature pour chaque produit acheté. C’est l’association Moutain Rider, qui multiplie les initiatives de ramassage en montagne, qui s’en charge. “Mieux vaut des actions écologiques concrètes que de belles paroles qui incitent le client à payer plus cher sans lui laisser savoir où va l’argent.

L’Epicerie Mobile s’invite dans les quartiers lyonnais


Alexi et Isabelle ()

Alexi et Isabelle, épicerie mobile

Ambiance camion et soleil. Les deux jeunes entrepreneurs ne se quittent plus depuis cinq ans et ont aujourd’hui monté leur boîte. Après avoir bossé sur les marchés des Minguettes, pour Isabelle, et en conseil financier pour Alexis, ils décident de tenter l’aventure Ronalpia où leur projet d’Epicerie Mobile est retenu parmi 45 dossiers. Leur concept ? Une épicerie mobile en zone rurale qui propose des produits frais bio de qualité là où il n’y a pas de commerce de proximité. “On a réalisé que les besoins de produits de qualité venaient de quartiers plus défavorisés. Les quartiers de la Mulatière, de l’Observance et de Vénissieux sont les premiers terrains à conquérir d’ici à septembre. À long terme, les deux amoureux aimeraient développer leur entreprise sur toute la région Rhône-Alpes pour désenclaver les coins ruraux et répondre aux besoins des communautés.

WeMood, un nouveau format de social shopping

Wemood ()

L'équipe de Wemood


Ils ont tous un parcours différent : entre marketing, entreprenariat, commerce et communication, les trois compères Florian, Claire et Nicolas sont complémentaires. Leur projet, WeMood, est une nouvelle forme de réseau social, labellisé par Novacité, qui récompense les innovateurs pour leur potentiel de développement. Ce site de social shopping destiné aux 16-35 ans permet aux abonnés qui se ressemblent de se recommander des produits, sous forme de mood (“humeur” en anglais). Les moods, ce sont des vignettes où l’on peut assembler plusieurs éléments (images, vidéos ou liens) sur différents thèmes de mode, déco, high-tech, art de vivre, voyage, ustensiles, etc. Avec la possibilité d’acheter les produits qui nous intéressent. WeMood, c’est donc la possibilité de créer son univers et le partager avec ses semblables.

Millennium Management se lance dans l’événementiel


Alexis et Sarah ()

Alexis et Sarah, millenium management

À tout juste 20 et 21 ans, Alexis Cutivel et Sarah Irouche ont réuni 600 personnes aux Planches pour le lancement officiel de leur société d’événementiel en mai dernier. Millennium Management propose des services allant de l’organisation de soirée, cocktail, séminaire, comité d’entreprise et mariage, au booking d’artistes ou à l’organisation de défilés. Sarah n’en est pas à son coup d’essai dans l’événementiel : elle a déjà organisé cinq défilés de mode dans la région lyonnaise parallèlement à son BTS de communication au Ciefa. En collaboration avec l’association lyonnaise Sprezzatura, elle a aidé à lever 2 200 euros de fonds pour aider la lutte contre le cancer, en se produisant sur les scènes du F&G, du Pop, du Petit Salon, du New Hollywood et des Planches.

SOS RSSE, le service à la personne sur mesure

Régis Senelonge ()

© TD
Régis Senelonge

Régis Senelonge a monté son entreprise de services à la personne, SOS RSSE, à l’âge de 19 ans. Après un bac scientifique, un IUT de gestion et une année en école de commerce, il monte son entreprise en mars 2009, parallèlement à ses études. Le principe ? Pour 25 euros de l’heure, SOS RSSE s’occupe de tout : garde d’enfants, soutien scolaire, ménage, repassage, Régis est l’homme à tout faire. “Je vise une clientèle de cadres, de chefs d’entreprise, qui doivent déjà gérer une équipe toute la journée et qui ne peuvent pas tout gérer chez eux. Ce perfectionniste “va toujours faire un peu plus que demandé pour arriver à une prestation irréprochable”. Avec 30 à 40 clients réguliers par mois, Régis est occupé, mais attend les locaux pour embaucher de nouvelles fées du logis. En attendant, il donne de son temps pour les jeunes Lyonnais avec l’association 100 000 Entrepreneurs, pour les impliquer à l’école et les sensibiliser à l’entreprenariat.

Joly Gourmet, jeune chef lyonnais médiatisé


Jean-Rémi Joly est passionné de cuisine depuis qu’il a l’âge de manger. Sollicité médiatiquement dans la région lyonnaise par RMC et Le Progrès, il est à la tête de Joly Gourmet depuis l’âge de 20 ans. Le jeune chef propose plusieurs prestations : de chef à domicile au repas gastronomique en passant par un service traiteur, il cible particuliers et professionnels. Après des études d’hôtellerie-restauration à Jehanne de France puis à Rabelais, il a travaillé pour les plus grands chefs étoilés lyonnais : Laurent Bouvier, Paul Bocuse et Christian Têtedoie. Travaillant des produits frais et de saison, Jean-Rémi est plus axé sur le salé : “Le chef et le pâtissier font deux métiers complètement différents.

À la recherche de la cuisine innovante et créative, Jean-Rémi veut raconter une histoire dans l’assiette de son client. Son produit phare ? “Le homard poché dans un bouillon de chorizo, accompagné d’une pomme Granny Smith et céleri.”

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut