Go Fast : la PJ de Lyon saisit 480 kilos de cannabis

EXCLUSIF - Joli coup pour la police judiciaire lyonnaise. Un Go Fast a été interpellé dans l'est de Lyon dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 janvier. 480 kilos de résine de cannabis ont été saisis.

Voilà qui devrait faire taire quelques mauvaises langues qui constataient que le PJ de Lyon ne réalisait plus de gros coups. Un Go Fast transportant 480 kilos de résine de cannabis a été interpellé dans le secteur de l'aéroport Saint-Exupéry dans la nuit du vendredi 18 janvier au samedi 19. La drogue était acheminée à bord d'une grosse cylindrée, un Porsche Cayenne, et était destinée au marché local d'après une source policière. La marchandise pourrait avoisiner les 2,4 millions d'euros.

La brigade des stupéfiants de la PJ de Lyon épaulée par l'anti-gang, la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI), pistait depuis de longues semaines ce réseau transportant des valises en provenance du Maroc. Les hommes de la PJ ont attendu le moment de la livraison pour interpeller en plein flag' deux individus originaires de la région lyonnaise qui seraient a priori déjà connus des services de police.

L'enquête est instruite par un magistrat de la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Lyon (JIRS), en charge des dossiers de grand banditisme les plus sensibles. Les deux hommes ont été écroués après 96h de garde à vue.

"C'est la preuve que l'on peut faire notre travail et faire de jolis coups sans tomber dans l'illégalité" se félicitait une huile de la PJ en référence aux méthodes policières de l'ancien numéro deux de la PJ, Michel Neyret.

La plus grosse saisie réalisée en 2012 par les services de police a été effectuée le soir de noël à Villeurbanne où 123 kilos de drogue ont été saisis d'après un bilan récent dressé par le procureur de la République de Lyon,

En ce début d'année 2013, le record est (déjà) battu.

à lire également
Police lyon
Voitures brulées, jets de pétards, de fusées… 17 individus, pour la plupart mineurs, ont été interpellés dans la nuit du 13 au 14 juillet suite aux violences commises dans l’agglomération lyonnaise.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut