Ex-gendarme et vice-procureur, un magistrat en garde à vue dans l'affaire Neyret

A quelques jours de la date anniversaire de l'arrestation de Michel Neyret, l'IGS, la police des polices, a placé en garde à vue depuis mardi matin un magistrat en poste au parquet de Cayenne en Guyane.

D'après l'AFP qui annonce cette garde à vue, ce magistrat a officié à Lyon et fut nommé à Cayenne à l'été 2011 quelques semaines seulement avant l'interpellation de l'ancien numéro 2 de la PJ de Lyon et sa mise en examen pour corruption et (entre autres chefs d'inculpation) trafic de stupéfiants.

Les enquêteurs se pencheraient sur des renseignements qu'a pu fournir ce magistrat concernant des procédures judiciaires en cours. Si des juges et un avocat général ont déjà été auditionnés comme témoin au cours de l'enquête conduite par les juges parisiens Gachon et Robert, c'est cependant la première fois qu'un magistrat est placé en garde à vue dans cette affaire.

Vice-procureur et ex-gendarme

Selon nos informations, il s'agit d'un magistrat qui a occupé le poste de vice-procureur à Lyon après avoir officié à la même fonction au sein du TGI de Valence. Avant d'entrer dans la magistrature, ce vice-procureur était militaire et travaillait comme officier de gendarmerie.

à lire également
Neyret quai du Polar
En cette dernière journée de l’édition 2017 du festival Quais du polar, l’ex-numéro deux de la police judiciaire lyonnaise, condamné en première instance pour trafic d’influence et corruption, était interrogé entre les murs de la chapelle de la Trinité.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut