“Les gens ont l’impression de s’être fait avoir par Macron”


Par Justin Boche
Publié le 06/06/2017  à 16:10
Réagissez

Elliott Aubin, le candidat de La France Insoumise dans la 1re circonscription du Rhône, est l’invité de L’Autre Direct.

Elliott Aubin (France Insoumise) © Tim Douet
© Tim Douet
Elliott Aubin (France Insoumise).

Lyon Capitale : Après un très bon score au 1er tour de l’élection présidentielle, les intentions de vote pour La France Insoumise sont autour de 11% pour le 1er tour des législatives. À quoi est due cette chute, selon vous ?

Elliott Aubin : Notre score à la présidentielle a été considérable. Aujourd'hui, les intentions de vote sont plus basses. Pour autant, avec le gouvernement mis en place et ses premières propositions, il a annoncé la couleur. C'est un gouvernement de droite, avec un Premier ministre et un ministre du Travail de droite, qui veulent réformer le Code du travail par ordonnances.

Mais, malgré ce que vous dites, vous êtes crédité de 11% d'intentions de vote...

Je vois aussi beaucoup de gens qui ont voté pour Emmanuel Macron et qui voteront pour les candidats de La France Insoumise parce qu'ils ont l'impression de s'être fait avoir. Il y avait la promesse de renouvellement. François Bayrou et Gérard Collomb ne sont pas vraiment des symboles de renouvellement... Et surtout, les gens de gauche ont voté Emmanuel Macron en pensant vraiment qu'il aurait des propositions sociales dans sa politique et ce n'est pas le cas. Donc, je crois que la première force de gauche d'opposition dans le pays c'est La France Insoumise.

Pour une aventure qui semble personnelle, Jean-Luc Mélenchon n'est pas parvenu à rassembler la gauche et l'a même divisée. Cela peut-il vous porter préjudice ?

Je ne sais pas si c'est une division. Notre force à nous, c'est notre constance et notre cohérence. D'une circonscription à l'autre, notre programme ne varie pas. C'est l'avenir en commun de La France Insoumise. C'est pour cela que l'on a voulu avoir une continuité, à travers ce programme, entre l’élection présidentielle et les législatives. Et l’on voit bien que parfois les accords de partis font varier le fond alors que c'est l'essentiel.

Retrouvez l’intégralité de notre entretien avec Elliott Aubin dans la vidéo ci-dessous.

 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.5/5 (11 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.