Grand Lyon: des maires de droite et du centre appellent à voter Macron


Par Justin Boche
Publié le 15/02/2017  à 14:15
3 réactions

Plusieurs maires "de villes et de villages de la Métropole de Lyon" ont signé un appel pour "exprimer avec force leur appui à la candidature d’Emmanuel Macron aux prochaines élections présidentielles". 

Emmanuel Macron avec Gérard Collomb, sur le site d’Arkema à Pierre-Bénite (banlieue lyonnaise), le 2 juin 2016 © Tim Douet
© Tim Douet
Emmanuel Macron avec Gérard Collomb, à Pierre-Bénite, le 2 juin 2016.

"Nous partageons en effet ensemble le constat que notre pays souffre depuis trop longtemps de logiques partisanes qui freinent l’action politique et bloquent toute évolution nécessaire. Face au chômage qui brise de trop nombreuses familles, face à l’abandon de multiples territoires de France, face au terrorisme aveugle et au désarroi de nos concitoyens, il est plus que temps pour nous d’agir et de proposer de nouvelles voies d’avenir", ont il déclaré dans un communiqué. 

Un avenir qui passe selon eux, par un "modèle de réflexion et d’action politique concertées qui est aujourd’hui plébiscité par les habitants de nos territoires ; il est à présent temps de l’appliquer à notre pays. Ce modèle auquel nous croyons, c’est celui qu’Emmanuel Macron propose aujourd’hui pour la France".

Des maires qui savent ce qu'est la synthèse en politique puisqu'ils font tous partie des groupes "Synergie & Avenir" et "Centristes et indépendants - métropole pour tous". Des groupes de droite et du centre qui participent à la majorité de Gérard Collomb au Grand Lyon. 

La liste des maires signataires de l'appel : 

Pierre Abadie, Maire de Sathonay-Camp ; Guy Barral, Maire de Solaize ; Jean-Paul Colin, Maire d’Albigny-sur-Saône ; Pierre Curtelin, Maire de Saint-Romain-au-Mont-d’Or ; Roland Crimier, Maire de Saint-Genis Laval ; Jean-Luc Da Passano, Maire d’Irigny ; Alain Galliano, Maire de Craponne ; Renaud George, Maire de Saint-Germain-au-Mont-d’Or ; Virginie Poulin, Maire de Fontaines-Saint-Martin ; Arthur Roche, Maire de Genay ; André Vaganay, Maire de Vernaison ; Patrick Veron, Maire de Couzon-au-Mont-d’Or ; Claude Vial, Maire de Charly ; Michèle Vullien, Maire de Dardilly.  

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.4/5 (11 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
3 commentaires

A gauche, à droite, au centre: un mouvement de girouettes?

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 16:27 | Posté par  FEFI  

La liste de la honte! Les mêmes qui ont mis COLLOMB à la tête de la Métropole! Ces gens rejoignent un candidat qui a déclaré que "La culture française n'existe pas..." et que "la colonisation française était un crime contre l'Humanité!

Le "candidat savonnette" entend-t-il ouvrir le procès de la France pour crime contre l'Humanité, puisque ces crimes sont imprescriptibles?

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 16:57 | Posté par  la realité en face  

Comment peut-on se donner au "candidat ventriloque", grand manipulateur de foules, qui comptent sur ses amis des medias et les manipulations de l'Elysée pour gagner?

Comment suivre ce candidat manipulateur qui téléguide son public de marionnettes via l'appli TELEGRAM?

On se demandait pourquoi les foules hurlaient à la moindre banalité, maintenant on sait!

MACRON le manipulateur, le "candidat du vide" est démasqué!

Voir la video https://www.youtube.com/watch?v=3BPckfQ8N7c

Merci à l'infiltré et à la RTS!

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/reperages-web/8387956-la-fausse-spontaneite-des-meetings-de-macron-devoilee-par-une-video.html

L’ensemble des messages Telegram du meeting de Lyon sont disponibles ici :

https://drive.google.com/drive/folders/0B-SDFn0qJMZsM0l6T2lyYVN1LWs

Signaler un abus | le 16/02/2017  à 17:06 | Posté par  la realité en face  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.