Nuits de Fourvière : Les tragédies de juillet


Par Caïn Marchenoir
Publié le 14/07/2017  à 12:47
Réagissez

Eschyle, Sophocle et Euripide en plein air comme en Grèce. Que vous soyez couche-tard ou lève-tôt, la troupe de Gwenaël Morin vous attend au Point-du-Jour.

Les tragédies de juillet au théâtre du Point-du-Jour © Herveall

Habitué des Nuits de Fourvière, le metteur en scène Gwenaël Morin poursuit cette année son exploration des grands tragédiens grecs, Eschyle, Sophocle et Euripide. Sa troupe a donné le week-end dernier Les Exilées (d’après Eschyle) sur le parking du théâtre du Point-du-Jour à l’arrivée du soir. Au même endroit et à la même heure ce week-end : La Mort d’Héraklès d’après Sophocle. Le suivant ce sera Iphigénie chez les Taures, d’après Euripide. Et le dernier samedi de juillet, les lève-(très)tôt pourront savourer l’intégrale (les trois pièces enchaînées) à partir de 5 heures (oui, du matin).

14, 15 et 16 juillet à 20h – La Mort d’Héraklès
21, 22 et 23 juillet à 20h – Iphigénie chez les Taures
Le 29 juillet à 5h – Les Exilées / La Mort d’Héraklès / Iphigénie chez les Taures
Sur le parking du théâtre du Point-du-Jour (Lyon 9e). GRATUIT.
Dans le cadre des Nuits de Fourvière 2017

 

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.