On se mêle de tout


Par Pierre Gandonnière
Publié le 11/03/2008  à 18:39
Réagissez

Taper l'incrusteClaude Jeandet, éphémère candidat aux cantonales dans le 9è canton, s'infiltre dans le buffet de la presse, pour se restaurer, profitant d'un instant d'inattention des maîtres d'hôtel.

En voilà au moins un qui ne crache pas dans la soupe. Futé, avec la dégaine qu'il arborait à la Préfecture il pouvait facilement passer pour un journaliste, et ce n'est pas glorieux pour la profession.
Centriste muet
Impossible d'arracher un mot de commentaire à Marc Augoyard sur le score du Modem à Lyon. Il est vrai qu'il avait misé Perben. Pas doué pour les jeux de hasard, il essaiera de se consoler en étant en amour. En tous cas le dialogue au sein du Modem ne va pas devenir facile. Après les noms d'oiseau, c'est le langage des signes.

Butterfly effect
A Chassieu, Alain Darlay est en ballotage à 7 voix près. A Bourg-Saint-Andéol, Pascal Terrasse est réélu avec 2 voix d'avances. Le froissement d'une aile de papillon et c'est toute une carrière qui s'envole.

André Morin's tour
Non seulement André Morin veut réhabiliter l'opérette, mais il n'hésite pas à donner de sa personne. Dimanche à la Préfecture, noeud-papillon et costume sombre, il court les plateaux de TV et radios, en tout début de soirée. Il faut dire qu'il n'y a encore personne à cette heure là et qu'il est le seul candidat que les médias aient à se mettre sous la dent. En tous cas, il démontre un talent incontestable pour commenter des résultats qui ne sont pas encore tombés.
Etienne Tête n'insulte pas l'avenir
Lui qui avait défendu mordicus des listes vertes autonomes aux municipales, voilà qu'il se félicite que les Verts aient augmenté leur nombre d'élus grâce à des listes d'union avec Gérard Collomb.

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email
JeandetDarlayTerrasseAugoyardModemMorinCollombVerts

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.