© SEBASTIEN BOZON / AFP)
Article payant

Décimés par la pandémie de Covid-19, les EHPAD lyonnais en quête de solutions

Comme sur le reste du territoire, les maisons de retraites lyonnaises pleurent des dizaines de résidents décédés du Covid-19. La crise est venue se greffer aux difficultés plus anciennes que connaît le secteur. La loi "Grand âge et autonomie" promise par Emmanuel Macron devait d'ailleurs être débattue à l'assemblée ce printemps. Pour l'heure, les directeurs d'Ehpad tentent de faire face à la crise, avec les moyens du bord. Alors que les structures privées sont pointées du doigt, pour leurs impressionnants profits.

On reconnaît une nation à la manière dont elle traite ses aînés. En France, en 2020, l’une comme l’autre se résument en un mot : rentabilité. Les accusations face au manque de moyens des EHPAD se sont multipliées à mesure que le nombre de morts du Covid grimpait dans les établissements. 9 000 résidents morts dans le pays, dont 1357 décès en région AuRA sur les deux premiers mois d’épidémie. Le Covid balaye toute une génération. Au point d’être rebaptisé “boomer remover”, aux États-Unis. Alors que le projet de loi “Grand âge et autonomie” devait être présenté ce printemps à l’Assemblée, la question de l’accompagnement de ses aînés se pose avec d’autant plus d’acuité au pays.

Il vous reste 87 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut