Réélection de Gérard Collomb le 5 nov 2018 © Tim Douet

L’étonnant commanditaire d’un sondage sur les municipales à Lyon

Un sondage Ifop publié ce jeudi par Paris Match renforce l’idée d’une double investiture de Gérard Collomb à la ville de Lyon et à la métropole. Une enquête commandée par un mystérieux think tank “Lord Nelson”, qui s’avère être une conciergerie basée à Sainte-Foy-lès-Lyon*.

“Lord Nelson a pour mission de répondre à toutes vos demandes, de la plus simple à la plus incongrue.” Aussi retrouve-t-on cette conciergerie, rebaptisée “think tank” pour l'occasion par Paris Match, comme commanditaire du dernier sondage Ifop sur les municipales à Lyon. Que diable une entreprise qui propose d'organiser “voyages, séminaires et réceptions” irait faire dans la course aux municipales à Lyon ? Contactée, Caroline Auclair, présidente de Lord Nelson, affirme pourtant bien “avoir commandé cette enquête d’opinion”. Ses motivations ? “On a bien commandé ce sondage. On travaille efficacement et toujours avec confidentialité”, répond-elle sans plus de précision.

En réalité, la cheffe d'entreprise n'est pas étrangère au microcosme politico-économique lyonnais. Ancienne journaliste du Progrès, elle est aussi responsable de la relation avec les élus du groupe Cardinal, propriété de Jean-Christophe Larose. Un promoteur immobilier dont les relations avec Gérard Collomb ont fait l'objet de très nombreux articles de Lyon Capitale (lire notamment ici). Jean-Christophe Larose est aussi actionnaire minoritaire de Lord Nelson, en compagnie de Philippe Grillot, ancien président de la CCI.

“Une ficelle un peu grosse”

Assez pour que l'opposition locale y voie un nouveau coup de Trafalgar. “On n’a pas commandé de sondage, explique un élu LR. Pour moi, Lord Nelson, ce n’est pas un think tank mais une conciergerie. La conclusion de ce sondage, c’est que Gérard Collomb doit être candidat aux deux élections. La ficelle de la manipulation est un peu grosse.” L'enquête de l’Ifop teste en effet deux options. Une avec Gérard Collomb candidat, l'autre sans. Dans la première hypothèse, le maire de Lyon obtiendrait 27 % au premier tour (-9 points par rapport à 2014). Dans la seconde, “l’équipe de ses soutiens, testée sans nom précis”, obtiendrait 17 % des intentions de vote, en 2e position derrière l'élu EELV Grégory Doucet (20 %).

“La patte de LREM” pour forcer l'idée d'une double investiture de Collomb à Lyon ? se demande un proche de David Kimelfeld qui assure ne pas être à l'origine de la publication non plus. Du côté du maire de Lyon, on nie aussi être à la barre. “Je ne connais pas les personnes qui ont payé ce sondage. Nous n’en avons pas commandé. En ce moment, il y en a toutes les semaines, dans les journaux. Les autres s’en chargent pour nous. Si on peut s’éviter de dépenser de l’argent...” explique Renaud George, directeur de campagne de Gérard Collomb et de “Prendre un temps d’avance”.

La République en Marche n'a encore accordé aucune investiture pour l’élection à la mairie de Lyon. Ce sondage pourrait bien aiguiller leur choix. “Gérard Collomb ne s'est pas encore positionné pour dire s'il sera candidat à la métropole et à la ville de Lyon. Je ne vais pas le faire à sa place”, botte en touche Renaud George. Mais s'il le voulait, le maire de Lyon a désormais, avec ce sondage, de beaux arguments à faire valoir.

*Basée initialement dans le 6e arrondissement, l’entreprise a déménagé à Sainte-Foy-lès-Lyon “depuis trois ans”, nous a précisé Caroline Auclair.

à lire également
Agnès Marion
Agnès Marion est entrée en lice pour les municipales lyonnaises ce jeudi. La candidate du Rassemblement national mènera campagne sur le thème de l’enracinement, un concept dont son programme manque encore beaucoup.
3 commentaires
  1. vieux caladois - 21 novembre 2019

    c'était l'info Collomb du jour en attendant le 15 mars ...à propos Lyon Capitale n'est pas au courant de toutes les infos sur Lyon puisque l'exploit d'une candidate pour la Mairie du 1er n'a pas été signalé, info vérifiée exacte par le service fake de France-Info (extraits) : samedi 16 novembre, le geste héroïque de Myriam Fogel-Jedidi. candidate aux prochaines élections municipales dans le 1er arrondissement de Lyon, a été filmée en train de porter secours d'un homme sur le point de se noyer, dans le Rhône.

  2. En avant Simone - 22 novembre 2019

    Il est important de rappeler l'intégralité du sondage
    27% Liste collomb - 18% pour Grégory Doucet EELV - 15% pour Nathalie Perrin-Gilbert (LFI, PCF)

    14% pour Etienne Blanc (LR/UDI), 11% pour Georges Képénékian (Progressistes et Républicains), 9% pour Agnès Marion (RN) et 4% pour la socialiste Sandrine Runel

    Le score de NPG est étonnant et le sondage a été fait avant son intervention au Conseil Municipal qui a été largement relayer. En tout cas le score inverse la tendance affichée par LFI aux européennes.

    Autre chose
    Je partage ce que dit Vieux Caladois, c'est important de montrer ce que font les politiques quand ils sont sur des actions positives dans la vie de tout les jours.
    Ayant rencontré Mme Fogel-Jedidi, je suis heureux que son engagement soit mis en avant par son acte courageux. Certes ce n'est pas de la politique mais cela montre que certain.e.s femmes et hommes politiques sont autre chose que des margoulins à grandes gueules.

    1. vieux caladois - 22 novembre 2019

      j'apprécie beaucoup votre commentaire ...certains afficionados vont nous traiter de réacs, mais peu importe leur opinion : il faut se méfier des sondages qui ne sont qu'une photographie partielle ou programmée et certains rêvent que leurs désirs deviennent réalité… car les médias et les commentateurs ne sont jamais le reflet de l'opinion des majorités silencieuses. Vous avez remarqué qu'en rendant compte de l'acte de Mme Fogel-Jedidi j'ai volontairement gommé toute notion politicarde car il s'agit là d'un acte citoyen courageux et solidaire

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut