Renault Trucks rapatrie une part de sa production en France

Hier mardi, le groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks, a annoncé qu'il mettait fin au partenariat avec l'entreprise turque Karsan. 2 000 camions destinés au marché turc seront désormais construits dans l'unité de production de Bourg-en-Bresse.

Désormais les camions turcs ne seront plus construits en Turquie mais à Bourg-en-Bresse. En effet, le groupe suédois Volvo, propriétaire de Renault Trucks, a annoncé qu'il allait stopper sa production dans ce pays pour la rapatrier en France.

Partenaire de l'entreprise turque Karsan depuis 6 ans, Volvo Group a fait savoir qu'il ne souhaitait pas poursuivre cette collaboration. "Pour le passage à la nouvelle gamme, Renault Trucks a préféré mettre fin au partenariat et ainsi délocaliser sa production à Bourg-en-Bresse", confirme l'entreprise. D'ici la fin de l'année, environ 2 000 camions destinés au marché turc seront construits en plus dans l'usine de l'Ain. Pour Volvo, cette décision aura "un effet positif sur le long terme puisque cela permettra une meilleure utilisation des usines existantes".

Mais pas de quoi provoquer des retombées économiques sans précédent. "Pour le moment on a aucune idée de l'impact économique que cela aura sur l'entreprise de Bourg-en-Bresse mais étant donné que cela concerne un tout petit volume, il se peut que cela ne change pas grand chose" avoue Renault Trucks. Un bon exemple tout de même pour le Made in France.

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut