@ La Ville à Vélo

Lyon : "la Ville à Vélo" organise une opération "protège ta piste" ce vendredi dans le 6e

La Ville à Vélo, association de promotion de l’usage du vélo au quotidien dans la Métropole de Lyon, appelle les cyclistes à se réunir vendredi 8 janvier à 8h dans le 6e arrondissement, sur le cours Vitton entre les rues Masséna et Tête d'Or. Pour sensibiliser le public sur le danger entraîné par l’arrêt et le stationnement sur un aménagement cyclable.

Les arrêts ou stationnements d'automobilistes ou de conducteurs utilitaires sont nombreux, tous les jours, sur les pistes cyclables dans la Métropole de Lyon. La Ville à Vélo, association de promotion de l’usage du vélo au quotidien dans la Métropole de Lyon, appelle les cyclistes à se réunir vendredi 8 janvier à 8h dans le 6e arrondissement, sur le cours Vitton entre les rues Masséna et Tête d'Or. Pour une opération "protège ta piste".

"Les objectifs de cette action sont de sensibiliser le grand public au danger que ce type de comportement représente pour les cyclistes, et de dénoncer le peu de volonté politique pour l’empêcher", explique la Ville à Vélo. "Ce que certains automobilistes perçoivent comme de petites incivilités sont des infractions qui mettent en danger les cyclistes en les obligeant à se déporter sur la voie de circulation générale", poursuit l'association, qui revendique 1600 adhérents dans la Métropole.

"Le premier objectif de cette opération est de sensibiliser les automobilistes et conducteurs d’utilitaires ou de poids lourds, qui ne sont pas ou peu conscients du danger entraîné par l’arrêt et le stationnement sur un aménagement cyclable. Son second objectif est de dénoncer le manque de volonté politique pour lutter contre l’arrêt et le stationnement sur les aménagements cyclables. La Ville à Vélo appelle les maires de la métropole de Lyon ainsi que le préfet du Rhône à mobiliser les polices municipales et la police nationale pour verbaliser le stationnement récurrent sur les aménagements cyclables", conclut l'association.

10 commentaires
  1. raslebol69 - jeu 7 Jan 21 à 20 h 07

    Oui, mais il faut aussi qu'ils sensibilisent les autres cycliste sur le fait de respecter le code: circulation sur les trottoirs, non respect des sens interdits, des feux tricolores et des passages cloutés. La liste est longue.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 7 Jan 21 à 20 h 34

      Arrêtez avec "ouin les cyclistes y passent au rouge !"
      TOUT LE MONDE doit respecter le code de la route, même les piétons qui traversent ailleurs que dans les passages piétons et au rouge alors qu'ils doivent attendre le vert.
      Mais ensuite il faut voir le danger réel et non simplement le danger ressenti.
      Dans les rues, ce sont les véhicules lourds qui sont dangereux.
      (et "oui" un vélo VAE qui va très vite est dangereux, les idiots sans éclairages aussi, mais pas dans la même mesure)

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Limas69 - jeu 7 Jan 21 à 21 h 13

        Entre tout le monde doit et la réalité ... il y a un monde ! Relisez les articles qui traitent du sujet dans LC ou ailleurs ; à chaque opération de police ce sont des dizaines de cyclistes qui sont prévenus ou verbalisés pour notamment feu rouge grillé et écouteurs dans les oreilles !
        Ils n'ont surement pas eu assez de cours de psycho et de gentillesse à l'école 🙂

        Signaler un commentaire inapproprié
      2. Abolition_de_la_monnaie - jeu 7 Jan 21 à 22 h 56

        Oui, comme des dizaines d'automobilistes qui ne respectent pas la vitesse limitée en ville, le portable, les clignotants, garé sur des pistes cyclables, le trottoir, etc.
        Mais TOUS, piétons, cyclistes, automobilistes, motards, s'ils ne respectent pas le code, ils sont dans l'illégalité.
        Ne pas respecter le code (même s'il est fait par ou pour les automobilistes (s'il n'y a plus d'engin à moteurs, il n'y a par exemple plus besoin de feux rouges)), c'est effectivement une forme de mépris. Or le mépris est une réponse psychologique et un manque de "gentillesse")
        😉

        Signaler un commentaire inapproprié
        1. Galapiat - ven 8 Jan 21 à 0 h 34

          Amen, allez en paix mes frères, ainsi parlait Abo saint mais pas d'esprit!

          Modéré
        2. Limas69 - ven 8 Jan 21 à 10 h 37

          Sauf que pour les cyclistes, c'est impunité et sentiment de supériorité dû au phénomène de mode et à l'absence de toute immatriculation.
          En voiture, on est un sale pollueur (pour ne pas dire gros c..) mais quand on est en vélo on sauve la planète en se hissant au grade de héros à qui tout doit être dû et permis !
          Je pense qu'en % les automobilistes respectent plus le code de la route que les cyclistes.

          Modéré
        3. Limas69 - ven 8 Jan 21 à 10 h 40

          Sauf que pour les cyclistes, c'est impunité et sentiment de supériorité dû au phénomène de mode et à l'absence de toute immatriculation.
          En voiture, on est un pollueur (pour ne pas dire gros c..) mais quand on est en vélo on sauve la planète en se hissant au grade de héros à qui tout doit être dû et permis !
          Je pense qu'en % les automobilistes respectent plus le code de la route que les cyclistes.

          Modéré
  2. Benjamin69 - jeu 7 Jan 21 à 22 h 37

    La mortalité routière, c'est simple. Tant qu'il n'y a pas de moteur, il n'y a pas de mort.
    Qu'ils reposent en paix.

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Galapiat - ven 8 Jan 21 à 0 h 37

    Les cyclistes doivent circuler en site propre avec les piétons pas seulement protéger par une peinture au sol et doivent respecter feux interdits port du casque, signalisation lumineuse y compris le jour

    Modéré
  4. Vitton-Actions - sam 9 Jan 21 à 7 h 03

    J e suis le président des commerçants du cours Vitton et j’aimerai apporter mon commentaire à cette situation :
    - Nous avions signalé, conjointement avec Le maire du 6ème, en octobre à M Bagnon (responsable de la voirie à la Métropole) lors de ce tracé de piste cyclable qui a été fait dans la nuit et qui nous a été imposé sans concertation, qu’il allait engendrer des problèmes ! Nous attendons toujours les actions pour remédier à ce problème !
    - Depuis, tous les jours, il y a des problèmes pour les livraisons, les camions poubelles qui ne peuvent pas faire leur travail normalement, la saturation de la circulation qui empêche les véhicules de sécurité (pompier, police, ambulance...) de passer normalement, le bruit généré ...
    - En 2019, le premier tronçon des travaux de rénovation du cours Vitton avaient commencé avec des aménagements « concertés » avec la mairie, les piétons, les commerçants et « la Ville à vélo » ... : pourquoi n’a t’on pas continué le modèle défini Messieurs les élus ?????????

    Donc va-t-on faire quelque chose pour améliorer la situation ? Donc « la ville à vélo » », au lieu de faire des coups d’éclats stériles, venez nous aider à arranger la situation comme on l’avait fait lors de l’aménagement du cours Vitton !

    Vitton Action
    Association des commerçants du cours Vitton

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut