Lyon
©Victoria Havard

Le Salon des Entrepreneurs, une réussite pour la Métropole

Les entrepreneurs en herbe et les dirigeants d’entreprises ont pu se rencontrer et échanger les 2 et 3 juin 2015 au Centre de Congrès. Retour sur les moments phares de la 12ème édition du Salon des Entrepreneurs.

Avec 15 000 entreprises créées chaque année à Lyon, et plusieurs structures d’accompagnement locales pour développer les projets avec les entrepreneurs, Lyon irradie de mille feux pour le Salon. Xavier Kergall, directeur général du salon rappelle d’ailleurs sa vocation première : insuffler l’esprit d’initiative et l’esprit d’entreprendre aux Français. «  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Salon des Entrepreneurs s’efforce d’apporter –en 48h et sur un lieu unique- un maximum de réponses très concrètes à tous les Français désirant créer ou développer leur activité » termine Laurent Baccouche, commissaire général de l’événement.

Mission remplie pour la Ville de Lyon. Mis en avant à l’entrée, le réseau LVE (Lyon Ville de l’Entrepreneuriat) fait partie de ces structures permettant aux créateurs d’entreprises de bénéficier d’une aide pour l’élaboration d’un projet. Sa mise en œuvre, la formation de l’entrepreneur, le financement, le statut, les locaux etc. sont les étapes-clés du développement d’un projet. Afin de parvenir aux meilleurs résultats, LVE se propose de rencontrer les entrepreneurs, mettre à leur disposition le réseau de 200 spécialistes LVE et de leur faciliter les démarches de création, reprise ou cession d’entreprise. Plusieurs ateliers ont été élaborés pour répondre aux questions-clés des visiteurs, en plus du stand central.

Les success stories à gogo

La conférence Small Tech Business intitulée « Se développer grâce au numérique : les nouveaux trublions du web » propose les success stories des entrepreneurs numériques. Ces entrepreneurs qui ont réussi à se faire une place sur le marché du web viennent raconter comment tout a commencé. Le manager de la start-up Ça compte pour moi, entreprise d’expert-comptable en ligne nous explique les étapes de dématérialisation du service, de création d’un portail fonctionnel, de sécurisation des données etc. « L’externalisation reste un marché à éduquer » dit-il.

Les entrepreneurs du web réunis autour d’une table se présentent tour-à-tour : Meryl Job, qui a créé videdressing.com, un site de shopping communautaire, est venue en France pour vivre sa passion de la mode dans la capitale. Une américaine venue en France pour créer son entreprise, ça a créé la surprise ! Maud Fourier-Ruelle est la fondatrice de Mate mon sac, mate mon réseau. Avec un réseau de 900 personnes, cette acheteuse de sac, bijoux et accessoires a mis en ligne un e-shop digne des plus grandes maisons de la mode. Gautier Cassagnau a fondé Geolid. Cette entreprise pour les entreprises s’empare du marché de la publicité locale pour répondre aux besoins des nouveaux clients qui souhaitent changer de support de diffusion. Olivier de la Clergerie nous explique qu’aujourd’hui c’est le consommateur qui génère le commerce et que l’opposition entre les canaux de distributions (commerce en ligne/point de vente physique) est futile.

La finalité, c’est que la seule personne qui a le pouvoir, c’est le consommateur et que ses choix font de lui un indicateur des secteurs en vogue. Guillaume Gibault, le fondateur de la marque Le Slip Français, a donné envie à la gente féminine présente dans la salle de vérifier s’il en portait un. L’idée de se lancer dans les sous-vêtements et les maillots de bain vient du fait que ce marché n’était pas exploité quand il s’est lancé.

A la recherche de l’internalisation de la qualité française, il ouvre un premier magasin aux Etats-Unis. Grégory Giovanonne, fondateur de PermiGo, s’introduit comme un désabusé des auto-écoles : 4 permis raté en 6 ans, ça a de quoi énerver l’élève mais motiver l’entrepreneur. Il propose le code et le permis en ligne, deux fois moins cher qu’en auto-école, et des heures de conduite avec des moniteurs n’importe où dans Lyon et Paris.

1 commentaire
  1. Titia69 - mer 15 Juil 15 à 14 h 46

    Ce genre d'événements pour les entrepreneurs sont vraiment très intéressants et permettent de découvrir de nombreuses success stories. J'avais assisté à l'édition de l'an dernier et j'avais notamment découvert le parcours d'Eric Duval, un entrepreneur qui a su investir dans des domaines variés.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut