(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Isère : la jeune fille de 15 ans enlevée et violée reconnaît avoir menti

L'adolescente de 15 ans qui disait avoir été enlevée et violée à Echirolles, une commune proche de Grenoble, avoue avoir fabriqué cette histoire de toute pièce.

La jeune fille de 15 ans avait été retrouvée dans un buisson par une passante jeudi matin dans le parc d'Echirolles, à côté de Grenoble, "à moitié nue", rapportait une dépêche AFP. L'adolescente expliquait avoir été enlevée par "trois hommes encagoulés", "frappée", "torturée avec un cutter" et "violée".

Dans un communiqué, le procureur de la République, Eric Vaillant, annonce que cette personne "vient de reconnaître avoir totalement inventé son enlèvement puis son viol". Avant d'ajouter, "elle indique avoir fait elle-même des scarifications et l'examen médical n'a pas mis en évidence de traces de violences sexuelles". 

Pour se défendre, elle raconte ne pas se sentir bien en ce moment. Le procureur précise que la "dénonciation d'un délit imaginaire" peut coûter jusqu'à 7 500 euros d'amende et six mois de prison.

1 commentaire
  1. JANUS - sam 14 Nov 20 à 16 h 29

    elle raconte ne pas se sentir bien en ce moment ? En effet !

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut