Dernier week-end d'initiation gratuite aux gestes de secours d'urgence

2 750 personnes ont déjà été initiées dans le Rhône aux gestes de secours d'urgence. Depuis le début du mois de février, des initiations gratuites à ces “gestes qui sauvent” sont organisées dans la région et dans l'ensemble du pays.

Dernier appel. Le 27 et 28 février sont les derniers jours du programme d'initiations gratuites aux gestes de secours d'urgence organisé en Rhône-Alpes et en France. Au programme : l'alerte des secours, le massage cardiaque, l'utilisation d'un défibrillateur et la pose d'un garrot pour arrêter une hémorragie.

2 heures d'initiation pour sauver des vies

Depuis le début du mois, 2 750 personnes ont été initiées dans le département du Rhône. Au moins 950 personnes supplémentaires devraient être initiées ce week-end. Et il reste des places ! Ceux qui souhaitent s'inscrire peuvent consulter le site de la préfecture ou la page du ministère de l'intérieur. Si la fréquentation était en berne lors du premier week-end d'initiation... l'affluence a augmenté au cours du mois grâce au “bouche à oreille”, évoquent les pompiers.

Ces initiations non-diplômantes durent 2 heures et sont réalisées par différents organismes comme les Sapeurs-Pompiers, la Croix-Rouge ou la Croix-Blanche. Ces acteurs de la sécurité civile organisent également toute l'année des formations aux premiers secours, payantes mais diplômantes (PSC1).

Ce programme d'initiations est une mesure du ministère de l'intérieur à la suite des attentats du 13 novembre 2015. Un évènement après lequel “de nombreux Français ont exprimé le souhait de connaître les gestes utiles pour sauver des vies”, selon le ministère de l'intérieur. Ces gestes peuvent cependant aussi servir dans les accidents du quotidien.

à lire également
bouchon trafic urbain
La M6 (ex-Autoroute A6) va être coupée à la circulation, en raison de travaux, quatre soire la semaine prochaine au nord de Lyon. L'autoroute qui passait en plein cœur de Lyon  va progressivement être transformée en boulevard urbain.
Faire défiler vers le haut