Pour être informé en temps réel, cliquez ici FIL INFO
vendredi 28 novembre 2014

Quelle liseuse d'eBooks choisir pour l’été : Kindle, Kobo by Fnac, Sony T1, Odyssey, Nook GlowLight


Par Florent Deligia
Imprimer l'article Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Publié le 05/07/2012  à 09:53
2 réactions

 

Bientôt les vacances : pourquoi s’encombrer d’une dizaine de livres lorsqu’ils peuvent tous tenir dans une liseuse électronique ? Elles ne remplaceront pas le format papier dès cette année, mais pourront toujours faire gagner quelques précieux grammes aux valises. La technologie de l’encre électronique, reproduisant l’impression papier, est aujourd’hui mature et permet de profiter de ses ouvrages favoris dans d’excellentes conditions. Lyon Capitale vous propose son guide d’achat des meilleures liseuses du moment.

Ce guide d'achat étant périmé, nous vous invitons à consulter notre nouvelle sélection mise à jour :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Guide/High-tech-Web-Jeux-Video/Quelle-liseuse-d-ebooks-choisir-pour-Noel-Kobo-Glo-Mini-Cybook-Odyssey-HD-ou-Kindle-Paperwhite

Des écrans pour la plage qui ne fatiguent pas les yeux

Le nouvel iPad a beau avoir un sublime écran Retina, il ne sert pas à grand-chose en plein soleil. Cet été, les liseuses continueront donc d’être la meilleure manière de lire des eBooks sans se fatiguer les yeux ni devoir se mettre à l’ombre. La majorité des modèles récents possède un écran e-Ink Pearl de six pouces, doté de 16 niveaux de gris. Autonomes et légères, les liseuses peuvent être utilisées régulièrement pendant plusieurs semaines avant d’être rechargées. Bien que la couleur ait fait son apparition sur des liseuses asiatiques, ce type de technologie ne devrait arriver en Europe qu’en fin d’année, voire en 2013. En attendant, entre le Kindle d’Amazon, le Kobo de la Fnac ou bien encore la Bookeen Cybook Odyssey, les lecteurs français ont le choix des armes et des supports.

Des produits bien finis mais des contenus à améliorer

Les constructeurs ont réussi à se mettre d’accord sur un format de livre électronique unique : l’ePub. Ce  dernier peut être lu par les différents modèles de liseuses sans difficulté. Ainsi, il est possible d’acheter un ouvrage sur les sites de la Fnac ou de Virgin, puis de le lire sur un appareil Sony ou Bookeen malgré la présence de protection anticopie (DRM). Malheureusement, Amazon a choisi de faire cavalier seul, empêchant la lecture de fichiers ePub et préférant son propre format. Il est toujours possible de convertir ses fichiers via un outil comme Calibre, mais ceux protégés par des DRM ne pourront tout simplement pas être copiés sur l'appareil.

Par ailleurs, les ouvrages numériques ont encore du mal à convaincre le grand public, en raison de prix souvent élevés – proches de ceux de leurs homologues papier – tandis que le catalogue reste encore restreint. Face à cette situation, le piratage commence à creuser son nid et des utilisateurs n’hésitent plus à convertir leurs ouvrages favoris en eBook dans le dos d’éditeurs qui ont du mal à s’y mettre. Seulement disponibles depuis cette année, les Harry Potter n’ont ainsi pas attendu la sortie officielle pour circuler sur la Toile. Plus fort encore, des équipes de passionnés traduisent des ouvrages en français et les mettent à disposition illégalement, peu de temps après leur sortie à l’étranger, et bien avant leur arrivée en France.

Dans ce contexte : quelle liseuse choisir pour l'été ?

Kindle : une valeur sûre mais fermée

Le fer de lance d'Amazon se décline en trois modèles plus ou moins proches. Le Kindle classique dispose de touches physiques pour changer les pages. Les modèles Touch wifi et 3G sont dénués de bouton sur les tranches et ne peuvent être pilotés qu'avec leur écran tactile. Dans les trois cas, les liseuses sont particulièrement bien finies et réactives, tout en restant légères (respectivement, 170 grammes, 213 g et 220 g). La navigation avec boutons physiques sur le Kindle classique ou à l’aide du tactile sur les Touch wifi et 3G est toujours parfaite. Par ailleurs, comme son nom l’indique, le Kindle Touch 3G dispose d’un accès permanent à Internet permettant d’acheter ses livres n’importe où sans passer par une connexion wifi.

Étrangement, l'écran semble en retrait par rapport à la troisième génération de Kindle. Bien qu'agréable à l'œil et contrasté, il n'arrive jamais à retrouver l'excellence de son grand frère. Les caractères sont moins bien définis. De plus, comme nous l’avons évoqué, les Kindle ne sont pas compatibles avec les eBooks au format ePub. Un défaut majeur pour ceux qui n’ont pas envie de dépendre de la librairie en ligne d’Amazon et qui sont intéressés par des ouvrages proposés par d’autres plateformes.

Kindle classique, 99 euros, 2 Go non extensible (environ 2000 livres) / Kindle Touch wifi, 129 euros / Kindle 3G, 189 euros, 4 Go de mémoire interne, non extensible pour les deux modèles (environ 2000 livres).

Kobo by Fnac : le meilleur rapport qualité prix du moment

Doté d'un design original, le Kobo est commercialisé en France par la Fnac. Son écran offre un excellent contraste et affiche un fond proche du blanc grisâtre. Très bon produit, doté d'une navigation tactile, il est globalement réactif et agréable à utiliser. Avec 185 grammes sur la balance, son poids reste contenu. Seul gros bémol, la boutique officielle intégrée est peu ergonomique et mal pensée. Un défaut vite oublié face à son prix plancher de 99 euros. Le Kobo est simplement l'un des meilleurs rapports qualité/prix du moment, associé à l'immense choix proposé par la boutique en ligne de la Fnac.

Kobo by Fnac, 99 euros, 1.4 Go de mémoire interne, extensible à 32 Go grâce au port Micro SD (entre 1400 et 33 400 livres).

Bookeen Cybook Odyssey : un bel écran mais trop de bugs

Un peu plus lourd que ses concurrents avec un poids de 195 grammes, le Bookeen Cybook Odyssey dispose d'un dos en aluminium brossé du plus bel effet. Son écran très bien défini rappelle l'excellent Kindle 3. Bon point, il est possible de tourner les pages en tactile ou avec les boutons physiques. Cependant, ces derniers ne sont pas toujours très pratiques. Par ailleurs, une multitude de petits bugs l’empêche d'être une référence. La liseuse se décharge parfois sans explication, se fige ou bien encore redémarre toute seule. Dommage, surtout que son prix vient de fondre comme neige au soleil. Elle est soldée à 99 euros dans certains Virgin Megastore.

Bookeen Cybook Odyssey, 129 euros, voire 99 euros, 2 Go de mémoire interne, extensible à 32 Go grâce au port micro SD (entre 2000 et 34 000 livres).

Sony Reader PRS-T1 : des bords brillants qui gâchent tout

Plus cher que les autres modèles, le Sony Reader T1 dispose d'une solide coque plastique déclinée en plusieurs couleurs pour un poids de 170 grammes. Les pages peuvent être tournées à l’aide de l’écran tactile ou bien des touches physiques, offrant ainsi confort et précision. Par ailleurs, l'écran du T1 tire légèrement plus vers le blanc que les autres modèles et offre un sublime contraste. Dans l'ensemble, le Sony Reader T1 a tout pour être le meilleur du marché. Malheureusement, les bords en plastique brillant gênent la lecture en plein soleil : un comble pour une liseuse !

Sony Reader PRS-T1, entre 129 et 149 euros, 2 Go de mémoire Interne, extensible à 32 Go grâce au port micro SD (entre 2000 et 34 000 livres).

Barnes and Noble Nook Simple Touch GlowLight : que la lumière soit

Les liseuses ont toute le même défaut : il faut une source de lumière pour profiter de l’écran dans le noir. Le Nook GlowLight de Barnes and Noble règle le problème puisqu'il s'agit du premier modèle disposant d’un rétro-éclairage. Uniquement disponible en import, ou épisodiquement sur des sites de vente en ligne comme qoqa.fr, cet eReader a pourtant un défaut non négligeable. En effet, son contraste est légèrement inférieur aux autres modèles. En pratique, la différence ne se voit pas et il faut mettre une autre liseuse à côté pour réellement remarquer cet inconvénient. Si ce dernier vous dérange, il est toujours possible d’investir dans une petite lampe qui se clipse au bord de votre précieux et ainsi profiter de n’importe quel eReader une fois la nuit tombée.  

Barnes and Noble Nook Simple Touch with GlowLight, entre 149 et 189 euros en import, mémoire de 2 Go, extensible à 32 Go grâce au port micro SD (entre 2000 et 34 000 livres).

Verdict

Avec son rapport qualité/prix imbattable, le Kobo by Fnac est le meilleur choix pour cet été. Bien que la réactivité de son écran tactile soit légèrement moins bonne que celle du Kindle de dernière génération, sa compatibilité avec de nombreux formats et son design lui permettent de prendre la tête. Paradoxalement, malgré l’absence de gestion de l’ePub, le vieux Kindle 3, doté de touches pour changer de page et d’un clavier physique, demeure toujours une référence. Désormais disponible autour de 50-60 euros, uniquement sur le marché de l’occasion, il permet de découvrir ce nouveau monde sans se ruiner. Reste que les éditeurs ont encore du travail à fournir. Si le marché des liseuses est aujourd’hui mature, celui des contenus a des progrès à faire.


à lire également
  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.9/5 (39 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !


Vos réactions
2 commentaires

Pour ma part c'est Kobo même si quelques détails me chiffonnent: pas de sélection du catalogue par langue, petits soucis (légers) de sensibilité de l'écran et achats de livres considérés comme achat à l'étranger donc commissionnés. Mais satisfait.

Par contre vous n'avez pas testé la tablette de Decitre?

Signaler un abus | le 06/07/2012  à 12:35 | Posté par  romain blachier  

Bonjour Romain,Decitre commercialise la liseuse Bookeen Cybook Odyssey.

Signaler un abus | le 06/07/2012  à 14:29 | Posté par  Florent Deligia  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.