Vichy : “Heureusement que la région n’a pas mentionné Pétain”


Par Florent Deligia
Publié le 09/11/2017  à 17:18
Réagissez

Suite à la campagne de Laurent Wauquiez “La région fière de son histoire”, nous relevions que Vichy n’était présenté que comme une “ville de thermalisme”. Cette présentation a depuis soulevé des débats. Le maire de la ville, Frédéric Aguilera (LR), s’insurge aujourd’hui dans Mediapart contre ce qu’il appelle une “polémique politicienne”.

Laurent Wauquiez au conseil régional en octobre 2016 © Tim Douet
© Tim Douet
Laurent Wauquiez au conseil régional en octobre 2016.

Vichy, une “ville de thermalisme” qui a connu un véritable âge d’or et accueille jusqu’à 110 000 curistes par an dans les années 1930”. Ainsi est présentée la ville de l’Allier dans la campagne “La région fière de son histoire”, lancée par Laurent Wauquiez. Cette dernière vise à faire choisir les citoyens entre plusieurs sites historiques de la région. Les sites élus seront par la suite déclinés en projets pour les lycéens et apprentis. Dans notre article consacré à cette opération, nous soulignions que cette présentation de Vichy omettait la période de la Seconde Guerre mondiale, contrairement à d’autres sites comme le plateau des Glières, le massif du Vercors ou encore la Maison d’Izieu, tous dans la liste. Contacté par Lyon Capitale sur le cas précis de Vichy, le service de presse du conseil régional s’est fendu d’une réponse sans aborder le cas précis de Vichy : Cette période n’est pas occultée. La Maison d’Izieu, qui est un lieu de mémoire fort, permet à nos jeunes de prendre la mesure de l’horreur de cette période de l’histoire. C’est bien indiqué dans le dossier de presse, qui ne laisse la place à aucune erreur d’interprétation. La question est particulièrement mal venue, voire déplacée, pour la mémoire des victimes.” Dans un communiqué, les élus du Rassemblement écologistes, citoyens et solidaires avaient également souligné : Les jeunes, public directement concerné, que sont les lycéens, les étudiants, les apprentis, vont être exposés à une histoire de France où Vichy ne représente qu’une ville thermale et où l’histoire de la ville de Lyon se résume à ses monuments religieux. Pas sûr que cela aurait été validé par le comité programmatique de l’Éducation nationale.”

Pour le maire de Vichy, “c’est outrageant”

Mediapart vient de consacrer un article à l’opération de la région et à cette question de Vichy, en interrogeant notamment Frédéric Aguilera, le maire de la ville. Selon le site Internet, l’élu Les Républicains s’insurge face à cette polémique politicienne” : “C’est outrageant que vous me posiez même la question ! Heureusement que la région n’a pas mentionné le gouvernement de Pétain, nous aurions refusé de participer à ce projet”, s’exclame-t-il, cité par Mediapart, dont l’article précise que Vichy est aujourd’hui candidate pour figurer au patrimoine mondial de l’Unesco des villes d’eau. Le thermalisme est notre histoire, affirme Frédéric Aguilera à Mediapart. Nous avons un patrimoine extrêmement riche : est-ce que vous parlez du régime de Berlin pour parler du nazisme ?”L’élu rappelle au passage avoir soutenu la proposition de loi en 2003 pour interdire l’expression “régime de Vichy” dans les livres d’histoire”, projet qui n’avait pas été adopté. Frédéric Aguilera évoque aussi “le traumatisme pour les Vichyssois d’être constamment assimilés à cette période de l’histoire”. Lors de la présentation de l’opération sur les sites historiques, Laurent Wauquiez avait à cet égard rejeté toute forme d’histoire de la repentance”. Les lieux choisis, concernant la Seconde Guerre mondiale, sont uniquement ceux où l’occupant nazi a commis des exactions et massacres, quand le rôle des collaborationnistes est absent de la communication officielle. Aux professeurs d’histoire des lycées de combler les manques.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?