Lyon Capitale publie le rapport explosif sur les chaînes TNT


Par La rédaction
Publié le 13/01/2017  à 15:04
1 réaction

Le rapport explosif de la commission d’enquête parlementaire sur la création des nouvelles chaînes de la TNT sera lundi 16 janvier en kiosques. L’intégralité du rapport, avec le débat entre les députés de la commission lors de son vote, est publié aux éditions Lyon Capitale/Lelanceur.fr

Les trois livres sur la chaîne TNT Numéro 23 publiés aux éditions Lyon Capitale/Le Lanceur © Lyoncapitale.fr

“Force a été pour nous de constater que certaines personnes auditionnées ont menti, alors même qu’elles avaient prêté le serment de dire la vérité.” Sous la plume du (courageux) député Marcel Rogemont, le rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la création et la revente de la chaîne Numéro 23 est un document rare et cinglant sur les arcanes du monde audiovisuel et les incroyables dérives au sommet de l’État. “Pillage des ressources du service public au profit d’un acteur privé”, “connivence du régulateur”, “insulte à la morale publique”… C’est un réquisitoire implacable qui est dressé sur les agissements pour le moins particuliers de Pascal Houzelot, “un organisateur de soirées qui font courir le Tout-Paris et où l’on croise du très beau monde”, qui n’a pas son pareil pour s’enrichir sur le dos des contribuables. Un réquisitoire qui confirme en tout point les différentes révélations faites par Didier Maïsto dans ses deux précédents ouvrages : La TNT, un scandale d’État (Numéro 23, etc.) et “Hé, oh ! on est chez nous” – La télé française entre no man’s land et mafia d’État aux éditions Lyon Capitale/Lelanceur.fr

À plusieurs égards, le rapport de la commission d’enquête est une véritable bombe à fragmentation lancée au cœur du système audiovisuel français… et pourtant aucune chaîne de télévision de la TNT ne l’a encore abordé ! Il faut dire qu’elles sont toutes citées au fil des pages et que les petits arrangements comme les escroqueries gigantesques qui y sont dénoncés vont bien au-delà de la seule chaîne Numéro 23 : CSA fantoche de Michel Boyon, actionnaires – parfois exotiques – des médias, parlementaires, ministres et cabinets ministériels ou de l’ex-président de la République Nicolas Sarkozy, lobbyistes en tout genre, journalistes paresseux et/ou complaisants, investisseurs généreux et forcément désintéressés, du Qatar à la Russie en passant par le CAC 40, conseillers d’État peu scrupuleux… Personne n’est oublié et c’est sur la nécessité de profondes réformes que concluent les auteurs.

Comment expliquer qu’un rapport de la République, accablant, qui de plus se lit comme un véritable polar et n’est pas dénué d’humour, soit aussi peu présent dans le débat médiatique et pour ainsi dire encore totalement inconnu du grand public ? Les Français ont pourtant là l’occasion de comprendre comment ils pourraient reprendre le contrôle de leur patrimoine audiovisuel. C’est pourquoi les éditions Lyon Capitale/Lelanceur.fr ont fait le choix de publier et diffuser nationalement l’intégralité de ce rapport, accompagné d’une préface de Didier Maïsto et des illustrations de Lefred-Thouron (Le Canard enchaîné, L’Équipe Magazine…).

 

 Extrait de l’introduction du rapport
 “(…) certains témoins n’ont pas dit toute la vérité lors de leur audition sous serment.
 Malgré les limites qui affectent ainsi ses investigations, le tableau général que peut dresser la commission d’enquête n’en est pas moins édifiant.
 La commission a pu acquérir la conviction qu’il y a eu, à un certain point, volonté de monnayer une autorisation d’utiliser le domaine public hertzien. Cela a été rendu possible grâce à la légèreté, sinon la connivence, du régulateur (…)
 En définitive, ce que révèle le “dossier Numéro 23” est autant les agissements de personnes habiles à se saisir d’un thème porteur pour obtenir, exploiter puis vendre un service de télévision, dans un contexte de rareté des fréquences disponibles, que les limites d’un système de régulation qui a été impuissant à préserver l’intérêt général.”

 

Couverture du livre “Chaîne TNT Numéro 23 – La bombe à fragmentation de la commission d’enquête”, aux éditions Lyon Capitale/Le Lanceur
Chaîne TNT Numéro 23 – La bombe à fragmentation de la commission d’enquête
Préface de Didier Maïsto
Éditeur Lyon Capitale, collection “Les enquêtes de Lyon Capitale/Lelanceur.fr”
224 pages / 12 euros
Sortie nationale : lundi 16 janvier 2017
Disponible en kiosques, maisons de la presse et Relay

 

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.9/5 (14 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
Numéro 23TNT

Vos réactions
1 commentaire

Le parfait parallèle, dans les méthodes, que ce qui s'est passé, au niveau local : le stade "privé" de DECINES édifié sur compte public, en toute impunité puisque, comme dit le baron local à la manœuvre, ce serait "légal"

Et on voudrait nous faire croire que nous sommes en démocratie, alors que nous subissons les basses œuvres d'une république bananière

en confondant évidemment intérêt général etintérêt (tout) particulier aux fins d'enrichir un homme sur le dos de ses concitoyens

Signaler un abus | le 14/01/2017  à 10:43 | Posté par  grandlyonnaise  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.