18 000 festivaliers au Lyon Street Food Festival


Par Guillaume Lamy
Publié le 12/09/2017  à 13:40
Réagissez

La deuxième édition du festival de cuisine nomade a séduit un peu plus de 18 000 personnes en trois jours à Lyon.

Lyon Street Food Festival (2017) ()
© Brice ROBERT

Lyon, tour de Babel de la street food. Pardon, de la cuisine de rue. On aime tant les étiquettes. Après celle, séculaire, monumentale, universelle, intemporelle (surannée ?) de “capitale mondiale de la gastronomie*”, on pourrait ajouter celle – éphémère (le temps d'un long week-end) – de capitale de la cuisine de rue.

* Curnonsky et Marcel Rouff, La France gastronomique – Lyon et le Lyonnais, tome I.

Oh, rien à voir avec la cuisine de trottoir des rues de Saïgon ou d'Hanoï, de Pékin ou de Canton, de Hong Kong ou de Singapour, de San Pedro ou de Rio. Pour l'heure, la cuisine de rue lyonnaise est balbutiante, avec l'arrivée il y a quelques années des premiers food trucks. Mais la chose est en train de prendre.

"Depuis l’Antiquité, dès qu’il y a rue, dès qu’il y a forum, il y a multiplication de l’offre alimentaire dans la rue, explique le sociologue de l’alimentation Jean-Pierre Corbeau. Et puis le fait de manger dans la rue crée, particulièrement chez un public relativement jeune, un sentiment de liberté par rapport au repas traditionnel sédentaire. À cela s’ajoute encore un étalage de l’offre : la street food propose au regard une possibilité de choix multiples, alors que la restauration traditionnelle se prépare dans les cuisines, dans un espace fermé non visible du mangeur. Avant même de le consommer, on est directement confronté à l’aliment qu’on est susceptible d’incorporer. Et puis il y a une visualisation, une théâtralisation de l’acte culinaire, c’est fait devant vous, dans la rue.” (Télérama, 15/11/13)

28h30 de cuisine de rue

Lyon Street Food Festival (2017) ()
© Brice ROBERT

Cette théâtralisation, c'est exactement ce qui s'est passé le week-end dernier, sur l'esplanade et sous l'immense verrière de style Eiffel des Subsistances, avec Lyon Street Food Festival (#LSFF), dont Lyon Capitale est le partenaire média.

45 chefs d'horizons très différents, et parfois très lointains, sont sortis de leurs cuisines et se sont collés à la cuisine de rue, façon "sur le pouce". Avec trois destinations invitées : Hong Kong, le Mexique et la Colombie.

18 000 personnes se sont pressées aux Subsistances pendant trois jours, soit 28h30 de chefs, de food trucks, de concerts, d'animations, de masterclasses, de cocktail factory, de sugar hangar et de BBQ corner (la cuisine de rue, c'est plus cool en english...). Soit 630 personnes à l'heure. Et une sorte d'immense "food court" comme il va sortir de l'ancienne Zac des Girondins, dans le 7e arrondissement, en plein renouveau, dès le mois de février prochain.

Coup de chapeau au trois-étoiles Régis Marcon, qui est arrivé le vendredi soir avec... 82 kilos de cèpes !

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?