Le Temps

Lyon débordé par les mineurs isolés


Publié le 03/11/2017  à 09:09
Réagissez

"La Métropole de Lyon n’avait jamais connu un tel afflux de jeunes étrangers. Un millier depuis le début de l’année contre 600 en 2016 et 350 en 2014. Une cinquantaine passe la nuit dans ce qui est communément appelé «la plateforme des Africains» tout près de la gare de la Part-Dieu. Un dortoir improvisé où ils se serrent les uns contre les autres sur des matelas de fortune pour ne pas avoir trop froid et se sentir en sécurité. (…) Depuis juin, les services sociaux lyonnais sont débordés et ne font plus face. Le délai d’instruction entre le moment où un mineur est présenté à la Méomie (Mission pour l’évaluation et l’orientation des mineurs isolés étrangers) et celui où il est reçu pour un entretien est passé de 48 heures à trois semaines, indiquait récemment au mensuel Lyon capitale David Kimelfeld, le président de la métropole."

Le Temps
Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?