Ça s’est passé à Lyon un 12 avril : le funiculaire Croix-Paquet ouvre


Par Justin Boche
Publié le 12/04/2017  à 09:30
Réagissez

De l'inauguration du funiculaire de la place Croix-Paquet en 1891 à l'ouverture à la circulation de l'axe nord-sud sur la rive droite du Rhône en 1958, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 12 avril au fil des siècles à Lyon.

croix-rousse
Croix-Rousse

1549 : Bulle de Paul III sécularisant l'abbaye de l'Île Barbe.

1562 : Échauffourée au Change entre catholiques et protestants : dix ou douze morts.

1680 : Lettres de provisions de lieutenants-généraux pour le Roi en Lyonnais, Forez, Beaujolais, en faveur de Louis-Nicolas de Neufville, marquis d'Alincourt, sur la démission de Camille de Neufville (qui conserve sa vie durant l'exercice de la charge).

1736 : Première réunion d'un cercle de Conférences sur les sciences et les arts, qui prend pour lui le nom d'"Académie des Beaus-Arts". La Société mère s'appelle le plus souvent "Société du Concert".

1790 : Dernière séance du Consulat de Lyon, réduit à trois échevins.

1790 : Installation solennelle de la nouvelle municipalité. Prestation de serment du maire et des officiers municipaux sur le perron de l'hôtel de ville. Procession jusqu'à Saint-Jean : grand-messe et Te Deum. Retour à l'Hôtel de Ville : serment de la garde nationale.

1797 : Élection aux Cinq cents représentants du Rhône : Pierre-Thomas Rambaud, Camille Jordan, Paul-Emilien Béraud, Jacques Imbert-Colomès, Étienne Mayeuvre de Champvieux, Paul Cayre, Ricard.

Inauguration du funiculaire de la place Croix Paquet

1803 : Décret cédant la propriété du Palais des arts à la Ville.

1808 : Le Cardinal Fesch nomme Claude Marie Bochard vicaire général (le reste jusqu'en 1824).

1814 : Mort de Pierre Sonnerat, naturaliste et explorateur. Paris. (Né à Lyon, St Nizier, le 18 août 1748).

1814 : La Cour et les tribunaux reprennent leurs fonctions et adhèrent à la restauration du Roi.

1834 : La Guillotière est soumise. Vaise est occupé par la troupe après combats sanglants. Dans le centre, la troupe progresse, occupe St Nizier et St Bonaventure. Très violents combats.

1842 : Mort du sergent Jean-Pierre Hippolyte Blandan, au camp d'Erlon, Boufarik (Algérie), des blessures reçues la veille au combat de Beni-Mered. (Né à Lyon, le 9 février 1819).

1848 : Visites domiciliaires et perquisitions faite par les Voraces chez des bourgeois ou dans des institutions religieuses. Elles durent encore en mai.

1858 : Ouverture du bureau de titrage de la soie, dans le bâtiment de la Condition surélevé d'un étage.

1873 : Mort de l'abbé Jean François Prosper Faivre, ancien professeur à La Martinière, ancien aumônier militaire. Talissieu (Ain). (Né à Lyon, le 23 septembre 1809). Inhumé à Loyasse (en face de Mouton-Duvernet), allée 81.

1891 : Troisième congrès général de l'A.C.J.F. (Association catholique de la jeunesse française), tenu à Lyon.

1891 : Inauguration du funiculaire de la place Croix Paquet.

1895 : Mort du peintre Paul Marc Joseph Chenavard. Paris. (Né à Lyon, le 9 décembre 1807). Inhumé à Loyasse (nouv.), allée 1.

1910 : Mort d'Anne Joseph Terret, ancien président du conseil central de la Propagation de la foi. Lyon. (Né à La Voulte, Ardèche, le 9 octobre 1831).

1920 : Décret créant l'Office public des H.B.M. du Département du Rhône.

1945 : Mort de Édouard Rochet, créateur des automobiles Rochet-Schneider. Lyon 7e. (Né à Lyon 5e, le 7 février 1867).

1958 : Ouverture à la circulation de l'"Axe Nord-Sud", sur la rive droite du Rhône.

1981 : Grève de la faim de l'abbé Christian Delorme (assisté du pasteur Jean Costil) pour obtenir l'arrêt des expulsions des enfants délinquants. Succès.

1984 : Mort de Napoléon Bullukian. Lyon, hôpital E. Herriot. (Né à Malatia, Arménie, vers 1905). Inhumé à Champagne au Mont d'Or.

1985 : Premier Salon de l'automobile d'occasion, à Eurexpo.

1987 : Exposition sur le Suaire de Turin aux facultés catholiques (du 9 au 12) puis au Centre municipal d'information (du 16 au 25).

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.