A Bron, les militants PS face à un électorat déboussolé


Par Clément Duffau
Publié le 17/03/2017  à 16:00
Réagissez

A cinq semaines du premier tour de l'élection présidentielle, la campagne s'intensifie. A Bron, les militants socialistes ont tenté de faire entendre leurs voix sur le marché, place de la liberté, ce vendredi 17 mars.

Marché de Bron le 17/03/17
Marché de Bron le 17/03/17

Sur la place du marché, les militants socialistes de la section de Bron, ville de gauche depuis longtemps, se sont mobilisés, ce vendredi matin. Ils espèrent attirer l’attention sur la candidature de Benoit Hamon. L’objectif de la matinée : présenter le candidat du Parti socialiste et si possible sensibiliser les passants à son programme. "Jusqu’à maintenant, Benoit Hamon n’était pas audible dans les médias avec toutes les affaires de François Fillon ou de Marine Le Pen. C’est pour ça que nous sommes là aujourd’hui et que nous abattons un lourd travail de terrain", explique Patrick Joannon, animateur de la section PS de Bron.

"Défendre un programme fort de gauche, ça donne le moral"

En cette matinée ensoleillé, la demi-douzaine de militants socialistes, pile de tracts sous le bras, sont remontés à bloc et étonnamment motivés. "Défendre un programme fort, ça donne le moral", explique Martine, élue de la ville. Si tous les ingrédients d’une campagne difficile à mener sont réunis pour Benoit Hamon, les militants postés à chaque entrée du marché de Bron ne désespèrent pas et se dépensent sans compter pour convaincre l’électorat présent.

Mais les passants affichent peu d’empressement à s’emparer des différents tracts. Les militants socialistes reçoivent tout de même un bon accueil des passants qui viennent s’engouffrer dans le marché. "Je ne m’attendais pas à recevoir un accueil pareil. Les gens sont plutôt réceptifs et ça donne le moral pour la suite", explique avec sourire Florence, élue de la ville. "Ce bon accueil, c’est surtout grâce au travail de terrain que l’on effectue toute l’année avec la mairie. Les gens nous connaissent ou nous reconnaissent pour nos actions", ajoute Patrick, l’animateur de la section.

"Benoit Hamon mérite. Ce n’est pas M. ou Mme Casserole"

Aux abords du marché situé en face de l’Hôtel de Ville de Bron, ce n’est pas le programme de Benoit Hamon qui est au centre des préoccupations des passants qui s’arrêtent discuter avec les militants mais bien le fait que le candidat socialiste ne soit pas impliqué dans des affaires judiciaires. "Je l’aime bien ! Au moins, c’est un des seuls qui n’a pas de casseroles aux fesses", lance une passante lorsqu’un autre répond "C’est un homme intègre, travailleur et sans histoire. Pas comme d’autres…". Pendant ce temps, d’autres passants hâtent le pas sans s’arrêter. "J’ai voté pour Hollande en 2012 mais je n’ai vu aucun changement. "Le changement, c’est maintenant", c’était des mensonges. Aujourd’hui, je n’ai plus foi en la politique" lance un trentenaire, désabusé par la politique.

Si Benoit Hamon tente malgré vents macroniste et marée bleu marine de faire "Battre le cœur de la France", nul doute que les militants sur le terrain font battre le cœur de la campagne du candidat socialiste. 

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.7/5 (6 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?