Rue de la République : un homme blessé par balle


Par Lucie Blanchard ,  Steven Belfils
Publié le 24/09/2010  à 17:00
2 réactions

braquage ()
Steven Belfils

Actualisé à 18h45 - Une bande de quatre à cinq braqueurs a commis un vol à main armée en pleine rue de la République à Lyon, vendredi après-midi aux alentours de 15h30. Un passant, pris en otage, a été libéré. Un homme a pris une balle dans la jambe.

Deux des braqueurs, encagoulés et équipés d'armes automatiques, sont entrés dans le bureau de change AOC, 3 rue de la République, à 100 mètres de la mairie et de l'Opéra de Lyon, peu avant 15h30. Deux d'entre eux sont entrés à l'intérieur du bureau de change, tandis que les deux autres les attendaient dehors. En sortant, ils ont pris un otage, un passant d'une cinquantaine d'années qui passait par là, le poussant de force dans leur voiture, une Mercèdes noire, selon les témoins. Une commerçante de la rue témoigne, elle a assisté à la scène : "les braqueurs l'ont relâché un peu plus loin, le pauvre je le connais, je le vois passer le matin, il avait son attaché case à la main".  Un homme aurait reçu une balle dans la jambe, a confirmé une source policière. Des policiers municipaux auraient également été mis en joug. Les braqueurs ont pris la fuite à bord de leur grosse cylindrée, en direction du nord de Lyon. La voiture aurait ensuite été brûlée.

Global cash ()
dr

Les policiers, arrivés rapidement sur les lieux, et en nombre : quatorze véhicules de police et de CRS étaient présents à 16h, peut-être à cause du Forum Libération qui se tenait à l'Hôtel de ville au même moment, une trentaine d'hommes ont quadrillé rapidement le secteur. Ils ont procédé à la mise en place d'un périmètre de sécurité d'une trentaine de mètres autour du bureau de change. La circulation sur les lignes du métro A et C a également été suspendue. Deux personnes, choquées, auraient été transportées à l'hôpital.

Pour l'anecdote, une fuite de gaz se serait déclarée dans l'immeuble mitoyen au moment du braquage, obligeant les pompiers à maintenir le périmètre de sécurité plus longtemps que prévu. La police judiciaire a été saisie de l'affaire par le procureur de la République. Une enquête est en cours.

  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.4/5 (7 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
2 commentaires

A 100 mètres du Forum Libération...

Signaler un abus | le 24/09/2010  à 17:24 | Posté par  jerome manin  

Espérons que les caméras de surveillance à plusieurs millions d'euros permettent une arrestation rapide à défaut de faire baisser les statistiques de la délinquance comme cela est systématiquement présenté par la Mairie de Lyon.

On a du mal à comprendre comment Villeurbanne sans caméras de surveillance atteint les mêmes statistiques de la délinquance sans tous ces millions d'euros dépensés ?

Signaler un abus | le 24/09/2010  à 17:40 | Posté par  Elyonor  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.