Le général Philippe Rondot, acteur-clé de Clearstream, est décédé


Par Moran Kerinec
Publié le 31/12/2017  à 15:45
Réagissez

Le général Philippe Rondot, l’un des acteurs de l’affaire financière Clearstream et ancien membre de la DGSE et de la DST s’est éteint à l’âge de 81 ans.

Le général Philippe Rondot, acteur-clé de Clearstream
FRANCK FIFE / AFP
Le général Philippe Rondot, acteur-clé de Clearstream

On le surnommait “le général de l’ombre”. Le général Rondot s’est éteint à l’âge de 81 ans. À la retraite depuis 2005, passé par la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) puis la direction de la Surveillance du territoire (DST), le militaire s’était illustré en arrêtant le terroriste Carlos en 1994 et lors de la libération de la famille Valente, retenue en otage en Libye en 1990. il était réputé pour noter tous les événements auxquels il était confronté.

Les fiches de l'affaire Clearstream

Ses fiches avaient notamment été au cœur de l’affaire financière Clearstream lors du procès de 2009. Conseiller du ministère de la Défense pour le renseignement et les opérations spéciales en 2003 et 2004, Philippe Rondot avait enquêté pour le ministère de la Défense puis du 1er ministre de l’époque Dominique de Villepin sur l’authenticité des listings de la banque luxembourgeoise Clearstream. L’affaire, révélée par le journaliste Denis Robert, mettait en cause plusieurs personnalités françaises, dont Nicolas Sarkozy, soupçonnées de détenir des comptes bancaires cachés à l’étranger. Si les listings se sont révélés faux, les notes découvertes chez l’ancien espion battaient en brèche la défense de Dominique de Villepin lors du procès de 2009 où celui-ci était soupçonné d’avoir voulu impliquer Nicolas Sarkozy. L’ancien premier ministre avait été relaxé en 2011.

  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?