“Encore peu de femmes” dans les métiers de la transition énergétique


Par Antoine Sillières
Publié le 07/03/2017  à 15:25
Réagissez

Ingénieure spécialiste des systèmes énergétiques, Maïlis Chigot développe pour Engie des solutions pour une consommation raisonnée. Elle interviendra ce mercredi à l’IAE dans une conférence sur le thème de “La ville de demain”.

Maïlis Chigot, ingénieure commerciale spécialisée dans le génie des systèmes énergétiques chez Engie
© Tim Douet
Maïlis Chigot, ingénieure commerciale spécialisée dans le génie des systèmes énergétiques chez Engie

"Dessiner la ville de demain". Tel est l'objectif affiché de la conférence-débat Regards de femmes organisée conjointement par Engie et l'IAE Lyon dans les locaux de l'école, sur le campus de l'université Lyon 3. À l'occasion de la Journée des droits des femmes, ce mercredi 8 mars, quatre femmes sont invitées à venir parler des perspectives urbaines en matière de transition énergétique. Dans le public, on retrouvera les étudiants du master 1 Communication, qui organisent l'événement, mais aussi des associations, des élus et des professionnels.

Mobilité durable, habitat coopératif, redéfinition des espaces de travail ou encore usage temporaire de l’espace public feront partie des thématiques abordées par Maïlis Chigot, ingénieure commerciale spécialisée dans le génie des systèmes énergétiques chez Engie, Rachel Linossier, maître de conférences en aménagement et urbanisme à l’institut d’urbanisme de Lyon (université Lyon 2), l'architecte Valérie Colomb, docteure en sciences de l’information et de la communication et maître de conférences à Sciences Po Lyon, et Camille de Bovis, maître de conférences à l'IAE, coresponsable du master Management des ressources humaines et organisation.

À cette occasion, l'émission L'Autre Direct recevait ce mardi Maïlis Chigot, qui donne des pistes de développement durable en matière d'énergie. De la tour Incity aux piscines municipales, cette ingénieure intervient sur le bâti pour proposer des solutions de consommation raisonnée. Pour cela, elle mise notamment sur la digitalisation et l'utilisation des données récoltées pour "éviter de chauffer des bâtiments quand ils sont vides" par exemple.

Retrouvez l’intégralité de notre entretien avec Maïlis Chigot dans la vidéo ci-dessous.
 

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?