Le Gotha : bling bling

Oubliez le 10, le Prosper et tous les autres prédécesseurs appartenant au passé. Désormais, derrière un nom qui affiche sans ambages ses ambitions - gotha : "ensemble des personnalités de l'aristocratie, du monde politique, culturel..." -, on trouve un bar, un restaurant ouvert le midi et le soir, le tout mis au point par des professionnels de la nuit. Déco léchée et minimaliste, pierres dorées, tons sobres, chocolat, noir, taupe, éclairage moderne façon LED, rien ne dépasse. En forme de U, le lieu réserve plusieurs ambiances, un premier salon boudoir à l'entrée du bar aux canapés carrés donne le ton, auxquels succèdent des tabourets de bar et plus loin, de petits salons dans des niches, à privatiser ceux-là avec ses beautiful friends. En poursuivant son chemin, on tombe sur le rigolo fumoir vitré où l'on peut entendre la même musique électro pop que dans le reste du bar. Le midi, le restaurant dont on apprécie l'espace entre les tables et les chaises en forme de pétales signées Ron Arad, se fait plus démocratique et annonce le plat du jour à 10,50 euros.

> Le Gotha - 10, rue Mulet, Lyon 1er

Estelle Coppens

+ de HOTSPOTS en cliquant ici

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut