Urne de vote
Yves Blein (LREM, député sortant sous l’étiquette PS) est en tête à Feyzin (14e circonscription du Rhône), la ville dont il est maire. Mais avec presque 60 % d’abstention.
Urne de vote
Yves Blein (LREM, député sortant avec l’étiquette PS) est en tête à Solaize (14e circonscription du Rhône).
PS Logo
La commission électorale du Parti socialiste a officiellement désinvesti les candidats En Marche ce lundi. Si les noms d’Hubert Julien-Laferrière, Jean-Louis Touraine et Anne Brugnera avaient déjà été rayés des listes, celui d’Yves Blein, candidat La République en marche à la 11e circonscription, est toujours présent.
Yves Blein
Résultat du 7 mai et perspective pour les législatives dans la 14e circonscription du Rhône.
Yves Blein
Après s'être abstenu de tout soutien officiel, Yves Blein, le député PS de la 14e circonscription du Rhône a annoncé ce vendredi son soutien à Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron Collomb Kimelfeld juin 2016
David Kimelfeld, maire PS du 4e, se retrouve dans une position difficilement tenable. Il est le premier des socialistes dans le Rhône mais aussi un soutien d’Emmanuel Macron. Ses jours à la tête de la fédération du Rhône semblent comptés. Même si les hamonistes ne demandent pas sa tête.
Pas d'image
Hamon ou Macron ? La plupart des candidats PS aux législatives ont fait leur choix. Un choix susceptible de changer pour certains.
Pas d'image
Plusieurs élus PS de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui avaient soutenu Valls à la primaire de la gauche ont apporté leur soutien officiel à Benoît Hamon. Parmi eux, Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand, Jean-Paul Bret, celui de Villeurbanne, et Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse et président du groupe socialiste au conseil régional.
Yves Blein
Il était l’organisateur de la primaire de la “Belle Alliance populaire” dans le Rhône. Mais Yves Blein ne se pliera pas au verdict du scrutin. Le député-maire de Feyzin reste au PS, mais se refuse à soutenir un candidat et un programme auxquels il ne croit pas. Entretien.
Pas d'image
À midi ce dimanche, 18 000 électeurs s'étaient présentés dans les bureaux de vote du Rhône pour choisir entre la ligne politique proposée par Benoît Hamon et celle proposée par Manuel Valls, soit 7000 électeurs supplémentaires par rapport au premier tour.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6