Pas d'image
Les Lyonnais ont pris l’eau mardi soir à Madrid (4-0), surclassés dans tous les compartiments du jeu par un Real en balade emmené par un excellent Benzema. Fébriles et attentistes, les hommes de Rémi Garde se sont déplacés dans la capitale espagnole en victime expiatoire. Sans jouer et sans ambition. Et ils ont été étrillés.Lire aussi : Les notes des joueurs / Real-OL vu des tribunes
Pas d'image
Lyon n’est plus invaincu, ni leader de la Ligue 1 après sa défaite à Caen (1-0) mercredi soir lors de la 7ème journée. Réduits à dix en fin de première période suite à l’expulsion d’Hugo Lloris, les Lyonnais, très décevants, n’ont jamais été en mesure de déstabiliser des valeureux mais pourtant faibles Caennais. Premier coup d’arrêt pour la bande à Rémi Garde.Lire aussi : Caen - OL : les notes des joueurs
Pas d'image
Après une semaine de stage, vendredi, la bande à Garde disputera un match amical face au Red Bull Salzbourg. L’occasion pour Rémi Garde de dresser un premier bilan de ce stage en Autriche tout en évoquant le mercato lyonnais.
Pas d'image
Un joueur discret, mais apprécié pour sa combativité sur le terrain. Kim Källström, qui évolue depuis cinq ans à l’OL, pourrait s’en aller vers d’autres cieux. (Entretien paru dans le magazine Lyon Capitale du mois de mai 2011).
Pas d'image
Face à une valeureuse équipe de Montpellier, Lyon a réalisé une bonne opération en s’imposant 3-2 en match en retard de la 32e journée de Ligue 1. Les Gones consolident leur troisième place, à cinq points du leader marseillais et à quatre de Lille (2e).Lire aussi : les notes des joueurs
Pas d'image
Depuis le début de la saison et notamment face à Rennes puis à Nice, le constat est sans appel : les leaders ont déserté le Rhône !Lire aussi : Etat d'urgence à l'OL
Pas d'image
A dix journées du terme du championnat, et malgré les six points de retard sur Lille, Jean-Michel Aulas reste persuadé que son club peut conquérir le titre. Le président de l’OL, qui s’est entretenu avec Claude Puel et Bernard Lacombe, appelle à l’union sacrée.
Pas d'image
Malgré une élimination à Madrid et des prestations individuelles plutôt surprenantes et inquiétantes de certains de ses cadres, Claude Puel ne veut pas tomber dans le catastrophisme et espère que son équipe va rebondir en championnat.
Pas d'image
Mercredi soir, l’OL ira défier l’ogre madrilène, dans son antre de Bernabeu. Pour espérer de nouveau titiller le grand Real, Claude Puel peut s’appuyer sur différents schémas de jeu. Le coach lyonnais n’a pas fini de se creuser les méninges d’ici le jour J. Lyon Capitale décortique ces organisations tactiques.
Pas d'image
Depuis la rencontre à Saint-Etienne, l’OL a laissé de côté son traditionnel 4-3-3 pour un 4-2-3-1 avec Yoann Gourcuff plus haut sur le terrain. Et cela paye. Lyon, comme son meneur de jeu, ont enchaîné les performances convaincantes depuis. Le système devrait être reconduit à Lille, dimanche, chez le leader.Lire aussi : Puel contre-attaque / Les vérités de Jean-Michel Aulas

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7