Pas d'image
Le parti de droite s’est imposé assez facilement dans la commune de l’Ouest lyonnais. Toutefois, le score de l’UMP est en net recul de 12 points par rapport à 2012. Parallèlement, en 5ans, le FN a progressé d’autant de points.
Pas d'image
À Saint-Priest, le Front national est arrivé en tête avec 28.59%. La liste de Jean-Marie Le Pen triple son score réalisé en 2009 dans la ville. Le PS et l’UMP réalisent des scores bien en dessous de ceux enregistrés il y a 5 ans. C’était alors l’UMP qui l’emportait avec 25.33% des voix.
Pas d'image
RÉSULTATS- Si l’UMP a pris la tête du scrutin à Saint-Genis-les-Ollières, PS, FN, UDI et Verts se tiennent dans un mouchoir de poche aux places suivantes.
Etienne Tête
Etienne Tête, conseiller municipal et conseiller régional EE-LV, était l'invité mercredi matin de L'Autre Direct. Il s'est expliqué sur l'alliance Verts-PS à la Ville de Lyon. Un accord qui a été mal accepté en interne par les écolos et que les électeurs n'ont pas respecté à la lettre.
Baume
Émeline Baume serait-elle une tête de liste "malgré elle" ? C'est en tout cas ce qu'elle laisse fuiter. Ses camarades écologistes soulignent qu'elle "s'est sacrifiée au nom du collectif" pour rendre possible l'alliance. Côté PS, en revanche, on souligne que l'élue écologiste cherchait un "poste significatif".
Buna
"L'anneau des Sciences ne se fera pas", a concédé, mercredi, Gilles Buna, adjoint à l'urbanisme à Lyon. Mais pour lui, ce n'est pas une conséquence de l'accord entre le PS et Les Verts. "Nous n'en avons pas les moyens", explique-t-il.
Pas d'image
Si Émeline Baume mène la liste de rassemblement PS-EELV dans le 1er, elle ne devrait pas être maire d'arrondissement, en cas de victoire de la liste de Gérard Collomb. La fonction reviendra à un homme. Yves Fournel dit avoir l'assurance d'occuper le fauteuil de maire d'arrondissement, mais ses colistiers refusent de le confirmer.
Philippe Meirieu
Si les écologistes sont laconiques sur le contenu programmatique de leur accord avec Gérard Collomb, ils ont retrouvé des couleurs au moment de commenter le soutien apporté par Philippe Meirieu à Nathalie Perrin-Gilbert.
Pas d'image
Raillée par Nathalie Perrin-Gilbert, brocardée par Philippe Meirieu, l'union de Gérard Collomb et des écologistes a tenté d'enclencher une dynamique plus positive mercredi après-midi. Odile Belinga, tête de liste PS au 1er tour, et l'écologiste Émeline Baume qui la remplace pour le 2e ont justifié leur alliance. Elles déroulent aussi leur argumentaire pour battre Nathalie Perrin-Gilbert : pour les six prochaines années, dans le 1er arr., ce sera Collomb ou le chaos.
Bret Jean-Paul
L’Autre Campagne pose son regard sur Villeurbanne pour cette dernière semaine de campagne avant le premier tour. À trois jours du scrutin, nous recevons ce jeudi le maire PS sortant, Jean-Paul Bret. Il répond aux critiques de ses adversaires et prend ses distances avec Béatrice Vessiller quant à une éventuelle alliance de second tour.

Posts navigation

1 2 3 4 5 17 18 19