Caverne du Pont-d'Arc
Le président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, a fait part de sa satisfaction après l’inscription de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l’Humanité, dimanche 22 juin.
bourgogne
La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, va proposer d'inscrire sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco les climats du vignoble de Bourgogne. Le comité du patrimoine mondiale de l'Unesco examinera le dossier en 2015.
Fourvière vue de Lyon by night
Depuis 1998, Lyon est classée au “patrimoine mondial” en tant que site historique. Ce jeudi, l’Unesco et certains acteurs de l’époque se sont retrouvés à l’hôtel de ville, le temps d’une conférence.
lyon
Lyon, qui fête les 15 ans de son inscription au Patrimoine mondial de l'Unesco, accueillera du 22 au 24 mai les rencontres internationales "Villes et patrimoine".
BOUCHONS
Le chef Christophe Marguin, élu à la CCI, vient de lancer un label "officiel" des bouchons lyonnais. Dans le même temps, le critique gastronomique Pierre Grison fait renaître les Authentiques Bouchons Lyonnais. Un combat de (crêtes de) coqs qui fleure bon le beurre et la crème. Et, au final, un même objectif : défendre les vrais bouchons, véritables mémoires de la ville et voraces Gardiens du Temple, qui font la réputation de Lyon.
Bocuse
Mi-octobre, la France choisira où implanter la Cité de la gastronomie, espace unique au monde destiné à “incarner” le classement au Patrimoine mondial de l’Unesco du repas gastronomique français. Dégustations, cours de cuisine, découverte des produits du monde entier… le tout dans un espace grand comme sept fois la brasserie Georges. Rien qu’en parler donne faim ! La ville qui recevra cette institution sera de fait proclamée capitale de la bonne chère et du bon vin en France… et donc dans le monde ! La candidature de Lyon, plus que légitime, sera-t-elle un nouveau fiasco ?
Pas d'image
SÉRIE - Lyon deviendra-t-elle officiellement la capitale mondiale de la gastronomie ? La ville du manger gras et du boire sec a, en tout cas, fait acte de candidature pour accueillir la Cité de la gastronomie, un lieu dédié à l’art culinaire de France et du monde. Mais Lyon est loin d’être la seule en lice pour accueillir cette vitrine de la gastronomie mondiale, et les 5 autres villes candidates présentent de solides dossiers. Lyon Capitale s’est penché sur les différents projets et vous propose de les découvrir dans une série d’articles, avec une question : Lyon a-t-elle ses chances ? Aujourd’hui, le projet d'une ville déjà classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, Tours.
119-692b
CLASSEMENT AU PATRIMOINE MONDIAL - On en parle moins que celle du quartier Saint-Jean, pourtant, un autre site, très proche de Lyon (20 km), sera peut être bientôt classé au Patrimoine mondial de l'Unesco : le couvent Sainte-Marie-de-la-Tourette à Eveux. Le jury mondial se prononcera entre le 19 et le 29 juin. Points forts et points faibles de la candidature.
Pas d'image
Le "repas" français a été classé, jeudi 16 novembre 2010, au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Une première.
Une partie des mystérieuses galeries souterraines de la Croix-Rousse pourraient ouvrir au public d’ici 2013.

Posts navigation

1 2 3