Pas d'image
Astrid Frangulian, secrétaire de l’association arménienne FRA Nor Seround, revient sur les incidents qui ont émaillé les Fêtes consulaires le week-end dernier à Lyon. Présente lors du sit-in devant le stand de la Turquie, elle justifie leur action, qui a débouché sur des heurts entre des représentants du consulat turc et les membres de son association.
Place Bellecour vu de Fourvière
Samedi 13 juin, membres de la communauté turque et militants arméniens ont été les acteurs d’une échauffourée en pleines Fêtes consulaires, sur la place Bellecour. Après ces violences, chaque protagoniste a déposé plainte contre l’autre pour violences.
Pas d'image
Samedi 13 juin, aux Fêtes consulaires de la place Bellecour, des militants arméniens ont fait irruption devant le stand de la Turquie. Une vidéo témoigne des violentes altercations qui ont suivi.
Pas d'image
Il voulait voir son père, il a été arrêté par les autorités géorgiennes. Halis Aydogan, un français d’origine turque domicilié à Saint-Bonnet-de-Mure, est retenu depuis le 21 janvier dans le pays caucasien, à la demande de la Turquie.
Pas d'image
Bruno Chaliand est géopoliticien, spécialiste des conflits armés. Il était l'invité, mardi 21 avril d'une conférence organisée par la région Rhône-Alpes, sur le centenaire du génocide arménien. Lyon Capitale l'a rencontré.
Nathalie Goulet
Interview – L’arrestation des 3 djihadistes présumés, mercredi 24 septembre, s’est déroulée dans des conditions “assez pathétiques”, détaille la sénatrice Nathalie Goulet (UDI), membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat. Elle se méfie de l’intention de ces trois personnes.
Mourad Fares
Mourad Fares, djihadiste français parti en Syrie, a été arrêté en août et extradé vers la France dans la nuit de mercredi 10 à jeudi 11 septembre. Ce Lyonnais originaire de Thonon-les-Bains était l’un des recruteurs des candidats au djihad. Dès juin dernier, Lyon Capitale décrivait ses agissements au sein d’une vaste filière syrienne.
Assia
Huit jours après avoir récupéré sa fille à la frontière syrienne, Mériam Rhaiem a tenu une conférence de presse au club de la presse de Lyon, en compagnie de son avocat, Me Versini.
Syrie Drapeau
Une famille recomposée de Villefontaine, à proximité de Lyon, avec 4 enfants en bas âge, aurait pris un avion pour la Turquie. Son but ultime : rejoindre la ville de Gaziantep, porte d’entrée vers la Syrie.
Pas d'image
Plusieurs associations turcophiles appellent au rassemblement ce samedi à Lyon. Elles accusent le gouvernement d'être directement responsable de la catastrophe minière survenue mardi dans l'ouest de la Turquie.

Posts navigation

1 2 3 4 5