faits divers
Un jeune homme de 21 ans a eu un grave accident de trottinette électrique ce samedi soir dans le 6e arrondissement de Lyon. Touché au crâne, il a été plongé dans un coma artificiel. 
Peinture sur le QR code de déverrouillage, câbles coupés ou tout simplement jetées dans la Saône et le Rhône, à Lyon, les dégradations contre les trottinettes électriques en libre-service sont de plus en plus nombreuses.
Dans un contexte où les prix de la location augmentent de 46 % chez l'opérateur Lime, les trottinettes électriques sont-elles devenues le service de mobilité partagée le plus cher de Lyon ? Explications et comparatifs.  
Trottinettes électriques à Lyon © Antoine Merlet
5 000 trottinettes électriques en location sans station sont déjà dispersées dans les rues de Lyon. Elles pourraient être 10 000 cet été, avec au moins huit opérateurs différents. Entre nouveaux usages en matière de mobilité, privatisation de l’espace public et gêne occasionnée, les guerres des trottinettes électriques auront bien lieu à Lyon.
Le service de location de trottinette électrique Lime a décidé d'augmenter ses tarifs à Lyon, une mauvaise surprise pour certains clients qui ont découvert le nouveau prix sur l'application sans recevoir de mail avant. Cette augmentation n'est que le début et d'autres services devraient suivre la tendance. 
Ce lundi, la ville de Lyon a adopté la mise en place d’une redevance que devront payer les loueurs de vélos, trottinettes ou scooters pour avoir le droit d’occuper l’espace public. Une taxe dont le montant a été contesté, notamment vis-à-vis d’autres redevances déjà perçues.
Jean-Yves Sécheresse, l'adjoint en charge de la sécurité à la ville de Lyon a annoncé l'arrivée d'autres opérateurs de location de trottinettes électriques à Lyon et déclaré que ces entreprises devraient respecter les règles fixées sous peine de “quitter Lyon”.
Interdiction, taxes, vitesse, amendes. Huit mois après l'arrivée des trottinettes électriques en libre-service à Lyon, qui ont profondément impacté le paysage du monde des transports urbains, la législation a peu à peu évolué. Petit tour d'horizon de ce qui a changé depuis l'automne 2018.
Partout en France, la législation concernant les trottinettes électriques est dans une zone grise. En attendant l'arrivée prochaine d’une loi sur la question, il n'existe que deux endroits où elles n'ont pas le droit de rouler à Lyon : les voies de tramway et les cimetières.
Un appel au boycott des trottinettes électriques a été lancé dans plusieurs villes de France. À Lyon le nombre de ces deux-roues pourrait dépasser les 8000 avant l’été, et pose de plus en plus la question de l'occupation de l'espace public. 

Posts navigation

1 2