ASUL Volley
L'ASUL Lyon Volley a gagné son premier match de la saison dans la salle de Tours le champion de France en titre trois sets à un (25-16 / 22-25 / 25-20 / 25-22).
ASUL Volley
Le club de volley lyonnais qui remonte cette saison en Ligue A affronte ce mardi soir (20h30) Tours, le grand favori de ce championnat lors de la 1ère journée de LAM.
Pas d'image
Lyon séduisante mais trop marchande, Rungis experte mais tributaire du Grand Paris, Beaune audacieuse mais surdimensionnée, Tours sérieuse et crédible, Dijon soutenue et innovante. Lyon Capitale publie ville par ville le résumé des conclusions de la mission française du patrimoine et des cultures alimentaires sur les dossiers de candidature à la Cité de la gastronomie et vous permet de lire et télécharger le document en intégralité.
Pas d'image
ENTRETIEN - Lyon ne fait pas partie des trois villes sélectionnées pour composer le socle du réseau des Cités de la gastronomie. Pourtant, la commission qui a rendu son avis ce vendredi 11 janvier précise que la ville "ne doit pas être exclue du dispositif". Lyon a-t-elle perdue toute ses chances ? Quelles sont les causes de son échec ? Pierre Sanner, secrétaire général de cette commission et directeur de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires, répond aux questions de Lyon Capitale.
Pas d'image
L’ État et la commission qui a étudié les dossiers et auditionné les villes candidates a privilégié un ticket "Tours- Paris-Rungis-Dijon". Lyon pourrait toutefois bénéficier d'un strapontin.
Pas d'image
Alors que la décision sur le choix de la ville hôte devait être rendue ce vendredi 11 janvier, plusieurs sources ont fait savoir que le suspens pourrait encore durer. Et pour cause, ce ne sont pas une, mais plusieurs (demi-)Cités de la gastronomie qui pourraient voir le jour... avec, ou sans Lyon.
Pas d'image
La fin de la compétition approche. Le 11 janvier, le nom de la ville hôte de la Cité de la gastronomie devrait être connu. Après avoir entendu tous les candidats depuis des semaines, la Commission de la Mission française du Patrimoine et des Cultures alimentaires rendra enfin son verdict. Qui de Rungis, Tours, Beaune, Dijon ou Lyon obtiendra le label pour accueillir ce temple dédié à l’art du bien-manger ? Jusqu’à la proclamation du résultat final, Lyon Capitale revient sur la candidature lyonnaise, détaille ses points forts et décrypte les dossiers concurrents.
Pas d'image
SÉRIE - Lyon deviendra-t-elle officiellement la capitale mondiale de la gastronomie ? La ville du manger gras et du boire sec a, en tout cas, fait acte de candidature pour accueillir la Cité de la gastronomie, un lieu dédié à l’art culinaire de France et du monde. Mais Lyon est loin d’être la seule en lice pour accueillir cette vitrine de la gastronomie mondiale, et les 5 autres villes candidates présentent de solides dossiers. Lyon Capitale s’est penché sur les différents projets et vous propose de les découvrir dans une série d’articles, avec une question : Lyon a-t-elle ses chances ? Aujourd’hui, la ville qui fait figure d'outsider, mais qui compte bien briller parmi les grandes cités: Chevilly-Larue.
Pas d'image
SÉRIE - Lyon deviendra-t-elle officiellement la capitale mondiale de la gastronomie ? La ville du manger gras et du boire sec a, en tout cas, fait acte de candidature pour accueillir la Cité de la gastronomie, un lieu dédié à l’art culinaire de France et du monde. Mais Lyon est loin d’être la seule en lice pour accueillir cette vitrine de la gastronomie mondiale, et les 5 autres villes candidates présentent de solides dossiers. Lyon Capitale s’est penché sur les différents projets et vous propose de les découvrir dans une série d’articles, avec une question : Lyon a-t-elle ses chances ? Aujourd’hui, le projet d'une ville déjà classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, Tours.
Pas d'image
SÉRIE - Lyon deviendra-t-elle officiellement la capitale mondiale de la gastronomie ? La ville du manger gras et du boire sec a, en tout cas, fait acte de candidature pour accueillir la Cité de la gastronomie, un lieu dédié à l’art culinaire de France et du monde. Mais Lyon est loin d’être la seule en lice pour accueillir cette vitrine de la gastronomie mondiale, et les 5 autres villes candidates présentent de solides dossiers. Lyon Capitale s’est penché sur les différents projets et vous propose de les découvrir dans une série d’articles, avec une question : Lyon a-t-elle ses chances ? Aujourd’hui, le projet d’un sérieux concurrent, Versailles.

Posts navigation

1 2 3