Pas d'image
Sitôt connue la vente de Numéro 23 au groupe Next Radio TV d’Alain Weill, la sénatrice Catherine Morin-Desailly (UC) dégaine son amendement jambe de bois. Elle propose ainsi d’augmenter à l’avenir les taxes en cas de revente d’une chaîne TNT. Et organise demain au palais du Luxembourg une “table ronde sur la radio” en présence de tous les patrons de stations, dont Alain Weill (RMC, BFM). Mais Sud Radio n’est pas invitée.
Pas d'image
L’histoire de la chaîne de la TNT Numéro 23, de sa sélection par le CSA sous le nom de TVous la Télédiversité à sa revente à Alain Weill. En trois L : léchage, lâchage, lynchage.
Pas d'image
Interviewé sur LCI il y a trois ans, l’ancien président du CSA dénonçait précisément le scandale que nous sommes en train de vivre avec la revente de Numéro 23 au groupe d’Alain Weill (RMC, BFM)...
Pas d'image
Invité dans le Brunch Médias sur Sud Radio, Didier Maïsto, PDG de Fiducial Médias, revient sur la vente de la chaîne Numéro 23.
Pas d'image
Troisième partie, la vente de Numéro 23 – suite et fin d’un scandale d’État qui prend une nouvelle tournure lorsque Pascal Houzelot décide de revendre sa chaîne Numéro 23.
Pas d'image
Deuxième partie, plus jamais ça ! - Suite de l'histoire d'un scandale d'État où l’argent et les fréquences de la TNT ne sont pas perdus pour tout le monde.
Pas d'image
Toujours gâté et chouchouté en termes de fréquences (gratuites) par la puissance publique – tant pour RMC que pour BFM –, Alain Weill nous gratifie de son sempiternel numéro larmoyant de David contre Goliath et peste aujourd’hui contre le “cartel” TF1/M6/Canal+.
Pas d'image
Dans un article du 18 avril 2015, intitulé “ TNT : Réflexion sur une réflexion des ventes de chaînes ”, le journaliste “ média ” du Monde, Alexandre Piquard, écrit beaucoup… sans pourtant dire l’essentiel.
323fleur_pellerin_photo
L’information était passée totalement inaperçue. Elle n’en est pas moins avérée. Fleur Pellerin, ministre de la Culture, vient de nommer (arrêté du 13 février 2015) Pascal Houzelot au grade de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres. Motif : “président-fondateur d’une chaîne de télévision”.
Pas d'image
Lorsque le CSA version Michel Boyon lance un appel à candidatures en octobre 2011 pour attribuer six nouveaux canaux sur la TNT gratuite, deux projets sont centrés sur « la diversité ». L’un, complètement bidon, initialement baptisé Tvous la Télédiversité (et qui deviendra Numéro 23), porté par Pascal Houzelot. L’autre, Urb TV, défendu par Radio Nova, Pierre Lescure, Luc Besson ou encore l’équipe du mensuel So Foot.

Posts navigation

1 2 3 4 5