Hôtel de police © Tim Douet
Lors de la bataille rangée entre Lyonnais et Stéphanois samedi soir dans les rues du 2e arrondissement de Lyon, neuf ultras de Saint-Étienne ont été blessés, trois ont dû être hospitalisés.
Un peu avant 22 heures le samedi 29 février, à la veille du derby entre l’Olympique Lyonnais et l’ASSE, des hooligans des deux équipes se sont affrontés sur la Presqu’île de Lyon, dans le quartier de Cordeliers.
Dimanche dernier, après le match de Coupe du monde, un supporter de 17 ans a perdu son oeil gauche des suites d'un tir de flashball. Une enquête a été ouverte par la police des polices pour éclaircir le sujet. 
Entrainement OL
Près de 400 supporters issus de l'association du virage sud se sont rejoint ce matin à Décines pour soutenir l'Olympique Lyonnais à la veille du derby.
Pas d'image
Deux supporters lyonnais ont dû passer la nuit dernière à l’hôpital après avoir été agressés en marge de la rencontre entre l’OL et Everton.
Police lyon
Ilker, 27 ans, est pour l'instant le seul supporter de Besiktas à avoir été jugé en comparution immédiate pour avoir participé aux débordements lors du match OL-Besiktas jeudi dernier. Il a été condamné à deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt et à l'interdiction de se rendre sur le territoire français pendant deux ans.
Pas d'image
L’Olympique lyonnais et le club de Besiktas pourraient être exclus des compétitions européennes si de nouveaux affrontements surviennent entre leurs supporters d’ici deux ans.
Avocats palais de justice
Le supporter bastiais qui avait participé à la bagarre rue de la Monnaie samedi a été condamné à 4 mois de prison ferme sans mandat de dépôt et 400 euros de dommages et intérêts à verser au policier blessé.

Posts navigation

1 2 3 4 14 15 16