Chassés de Chassieu, de Vénissieux, de Vaulx-en-Velin et d'Oullins, les Roms, citoyens de seconde zone, installent successivement leurs abris de fortune sur tous les terrains vagues du Grand Lyon.150 d'entre eux viennent de trouver refuge sur un terrain à Saint-Fons. Faudra-t-il encore les en chasser ? Alors même que le tribunal correctionnel de Lyon vient d'accorder le statut de domicile au bidonville de la rue Paul Bert. Réponse de nos élus communautaires en images.
Pas d'image
Squat. La préfecture s'y est engagée.

Posts navigation

1 2 3 4