Pas d'image
Amar Thioune, le président régional de SOS Racisme, a décidé de se retirer de la campagne des régionales après sa mise en examen pour “viol” et “violences conjugales”.
Pas d'image
Gérard Dezempte contre-attaque après la saisine de la justice par l'association, dans l'affaire de l'accueil des migrants "à la condition qu'ils soient chrétiens".
Anne Lorne © tim douet_0070
Trois associations de lutte contre les discriminations s’offusquent aujourd’hui de la présence d’Anne Lorne, militante contre le mariage pour tous, sur la liste pour la métropole de Laurent Wauquiez.
charlie hebdo
Après l’attentat qui a frappé Charlie Hebdo ce mercredi, la section départementale de SOS Racisme appelle à “la fraternité et à l’humanisme”.
Capture d’écran 2014-07-21 à 17.57.45
Dans un communiqué, SOS Racisme Rhône condamne à la fois les actes de dégradation subis par la synagogue du 7e arrondissement de Lyon et les propos de la présidente du Crif de Rhône-Alpes, Nicole Bornstein. Cette dernière avait évoqué lors d'un entretien à Lyon Capitale "une guerre de religion", "contre la démocratie et l’Occident".
manifestation5_photo Loïc Blache
Une "marche citoyenne contre le FN" est prévue dans toutes les grandes villes françaises jeudi 29 mai. Une initiative lancée sur Facebook par un lycéen marseillais, en réaction aux scores du parti de Marine Le Pen.
Capture d’écran 2011-12-20 à 17.04.51
Ce samedi, avant le match OL-Evian, des individus d'extrême droite s'en sont pris aux spectateurs du concert de rap Sniper, au Ninkasi Kao, à proximité du stade de Gerland. Un groupe qui s'était fait connaitre par le passé pour la teneur violente de ses textes. Bouteilles, pétards et barrières ont été lancés. Une banderole raciste a été dressée. Article complété à 18h55
IMG_9624
REPORTAGE - Le controversé débat sur la laïcité organisé par l'UMP a, enfin, eu lieu mardi 4 avril après-midi dans un grand hôtel parisien. A Lyon, devant la permanence départementale de l'UMP, associations de défense des Droits de l'Homme et organisations politiques et syndicales s'étaient données rendez-vous. Leur happening s'est transformé, pendant quelques minutes, en un face-à-face entre manifestants.
banderoles supporters
Un tract contenant des propos d'incitation à la haine raciale a circulé cette semaine sur les forums des supporters de football lyonnais. Les Bad Gones et Lyon 1950, dont les noms apparaissent sur le tract, se dédouanent de l'affaire.
Pas d'image
Article actualisé le 23 janvier à 12h50.Un groupe d’une trentaine de personnes a agressé des manifestants rassemblés contre le débat sur l’identité nationale, organisé ce vendredi 22 janvier à Lyon.Vidéo : la manifestation anti-Besson

Posts navigation

1 2 3