Goairport
GoAirport a bien démarré ce dimanche 1er décembre, conduisant à l'aéroport Saint-Exupéry, comme Rhônexpress. Mais il n'est désormais plus question d'un service en continu, mais occasionnel, sur réservations. Et dans l'attente d'une convention avec le Département qui pourrait être refusée.
Capture d’écran 2013-11-18 à 13.30.48
Au 1er décembre, Goairport permettra aux voyageurs de relier Meyzieu ZI à l'aéroport Saint-Exupéry en dix minutes seulement, pour un prix de près de deux fois moins élevé que Rhônexpress. Le Sytral et le Département se démènent pour bloquer l'initiative. Pourtant, l'entrepreneur a bien obtenu le feu vert de la Dreal. Explications.
Capture d’écran 2013-04-23 à 12.24.24
C'est le constat opéré par la justice administrative qui annule la déclaration d'utilité publique de l'extension de T3 jusqu'au Grand Stade.
PPP projets
La crise des déficits publics a favorisé son essor. Le partenariat public-privé permet en effet à une collectivité de lancer un projet sans toucher à son budget d’investissement et ainsi de se payer à crédit une infrastructure qui n’est pas dans ses moyens. Lyon Capitale-le mensuel d’octobre fait le point sur les contrats signés et en projet dans la région. Extraits.
Pas d'image
T3 et Rhônexpress partagent les mêmes voies, entre la Part-Dieu et Meyzieu zone industrielle. Conséquence : les trams rouges sont ralentis de 3 à 4 minutes. Un retard qui oblige à une surexploitation des rames. Pour pallier ce problème, le Sytral a décidé de prêter un tramway au Département.
Capture d’écran 2011-12-0 copie
EXCLUSIF - Le juge lyonnais en charge de l'enquête sur l'affaire Rhônexpress a signifié une mise en examen à tous les protagonistes de ce dossier. Guy Mathiolon, l'ancien patron de la CCI et Yvan Patet, le président du LOU Rugby, ont quitté les bureaux du magistrat en fin d'après-midi vendredi 9 décembre.
Pas d'image
EXCLUSIF – Trois personnes sont actuellement en garde à vue dans les locaux de l’Hôtel de police de Lyon dans le cadre de l’affaire Rhônexpress.
Pas d'image
EXCLUSIF - D’après nos informations, confirmées par une source policière, le siège de la société d’Yvan Patet, le groupe EM2C, a été perquisitionné mercredi par les enquêteurs de la brigade financière de Lyon. Les policiers cherchent à comprendre les raisons d’une transation financière révélée par Lyon Capitale dans son numéro du mois de juillet : un chèque de 29 900 euros établi à l’ordre de Yann Gaillard, personnage central de l’affaire Rhônexpress.
Pas d'image
RÉVÉLATIONS - Lyon Capitale révèle un document exclusif qui intéresse de très près la justice dans l'affaire Rhônexpress. Un chèque de plusieurs dizaines de milliers d'euros dont nous avons obtenu une copie semble alimenter le soupçon du juge d'instruction lyonnais Philippe Duval-Molinos qui conduit l'enquête.
Pas d'image
L’affaire Rhônexpress revient sur le devant de la scène judiciaire et médiatique. Pour rappel, cette affaire à tiroirs, révélée par Lyon Capitale, impliquait à la fois Michel Mercier, le président du Conseil Général du Rhône, et Guy Mathiolon, l’ancien président de la CCI de Lyon.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9