L'actualité du vendredi 22 janvier en images :- Environ 400 personnes se sont rassemblées devant la préfecture contre le débat de l'identité nationale.- La direction de Rhodia demande des excuses aux pompiers grévistes.
Pas d'image
Opportunisme ou nécessité ? Après Bosch, les salariés de l'usine de camions Renault Trucks feront eux-aussi une semaine de chômage partiel en janvier et une autre en février.
Mai et moi, émoi de mai.N'ayant jamais supporté le port du casque de mobylette, j'ai passé l'essentiel de mai 68 à l'arrière des manifestations, là où se trouvaient, principalement, les décérébrés et les jolies filles.La beauté était dans la rue.
LES DEBUTS 6 mai : première grève étudiante suivie de la première manif.
Rétrospective. Les berges du Rhône, les manifs' et la pollution du Rhône au PCB...
Pas d'image
Lyon a depuis longtemps une vocation industrielle, nucléaire et aussi médicale ; avec son savoir-faire, ses centrales et ses labos.
Pas d'image
Rassemblement des salariés de Rhodia, à 10h, devant le site de Roussillon Paracetamol, en même temps que se tient un comité d'entreprise extraordinaire qui doit décider de la fermeture programmée de l'unité de paracétamol entraînant la suppression d'au moins 45 emplois.
Justice. On vient d'apprendre que le parquet de Paris a ouvert en juin une troisième enquête sur Rhodia, cette fois-ci sur le parachute doré de son ancien patron. Et de trois ! Le parquet de Paris a ouvert en juin une troisième enquête sur Rhodia, cette fois-ci à propos des indemnités de départ de 7 millions d'euros perçus en 2003 par son ancien PDG, Jean-Pierre Tirouflet.
Pas d'image
Plusieurs bilans de sociétés régionales, cotées en bourse, doivent être rendu public cette semaine. Cette semaine Rhodia doit publier un résultat en nette amélioration.
Entretien avec Jean Ruffier, sociologue rattaché à Lyon 3, spécialiste de la Chine.