coronavirus : Lyon désertée
"Trop de monde dans les rues, trop de promeneurs, trop de flâneurs. Pas de relâchement". Martin Hirsch, le directeur général des Hôpitaux de Paris, pousse un coup de gueule. Le même phénomène a été constaté samedi à Lyon et dans la Métropole de Lyon.
Jusqu'à présent, toute personne qui ne respectait pas le confinement à Lyon et en France était passible d'une amende de 135 euros. Désormais, la première amende sera à 200 euros. Pas moins. Et à 1500 euros en cas de récidive.
gendarmerie
800 000 personnes ont été contrôlées depuis le début du confinement en France, mardi midi. 40 000 amendes ont été distribuées, à chaque fois pour non-respect des consignes de confinement.