EXCLUSIF - Une enquête menée début novembre place les écologistes devant la liste socialiste au premier tour des régionales. L'UMP serait en tête.
Si trop de communication tue la politique, en revanche en faire avec mesure n’a jamais fait de mal à personne. Françoise Grossetête a lancé ce lundi 30 novembre sa campagne pour les régionales avec un sens de la mise en scène vraiment désolant.
L’UMP et le Nouveau Centre feront campagne ensemble pour les régionales de mars 2010. Ils ont scellé leur accord mardi et dans le jeu de marchandage, Damien Abad a hérité de la tête de liste départementale dans l’Ain.
Fort de son avantage comparatif et du dernier sondage Opinion Way-Fiducial sur les régionales qui le donne gagnant, Jean-Jack Queyranne, président sortant de la région, présentait ce lundi son bilan à la presse, à quatre mois des élections.
Pas d'image
La vie politique est décidément pleine de paradoxes. Le dernier sondage en date (sondage Opinionway-Fiducial pour le Figaro et LCI) sur les prochaines élections régionales fait apparaître une poussée de l'ensemble des listes de gauche, et une baisse sensible de l'UMP.
À quatre mois de l’élection, Jean-Jack Queyranne est en position de force. Le président actuel de la région survole les sondages. Le socialiste serait réélu avec 58% des voix dans un deuxième tour face à l’UMP.
(actualisé à 18h45) La maire du 1er arrondissement ne participera pas aux régionales. Reléguée à la 20e place de la liste socialiste du Rhône, elle a décidé de renoncer. Récit de manœuvres clandestines.
La maire du 1er arrondissement veut s’engager pour les régionales. Mais Gérard Collomb s’emploie à lui faire obstacle. Du coup, leur relation qui n’était pas au beau fixe se refroidit. Article actualisé à 17hLire aussi : Quand Perrin-Gilbert interpelle Woerth
L'ancien député UMP du Rhône et président de la Miviludes (mission de lutte contre les sectes), mis en examen dans l'affaire de l'Angolagate, vient d'être lavé de tout soupçon par le tribunal correctionnel de Paris. Il prépare maintenant son retour en politique et égratigne au passage son ancien suppléant, Raymond Durand actuel député de Givors, "qui n'a pas tenu sa parole". Interview.
Pas d'image
Pour les régionales de l'an prochain, les deux têtes de liste départementales de l'UMP semblent arrêtées mais on ne connaît pas encore l'ordre d'arrivée. Les parlementaires du Rhône ont leur préférence.

Posts navigation

1 2 3 45 46 47 48 49 50