Réfugiés albanais plan froid © Tim Douet
Huit associations lyonnaises ont lancé un appel à la préfecture pour que de nouvelles places d’hébergement soient ouvertes avant l’arrivée de la vague de froid.
Plan grand froid © Tim Douet
À Lyon, des familles avec enfants dorment toujours dehors, alors que les températures ne cessent de baisser. Sur les 200 places d’hébergement annoncées par la préfecture dans le cadre du plan Grand Froid, seule une centaine ont réellement été mises à disposition. Par ailleurs, l’ouverture en urgence d’un deuxième gymnase a été jugée inutile.
Réfugier albanais plan froid 2017 © Tim Douet_0121
Les températures passent cette semaine sous la barre du zéro. Dans le cadre du plan Grand Froid, la préfecture du Rhône a décidé l’ouverture de 200 places d’hébergement supplémentaires ainsi que la mise à disposition d’un gymnase du 2e arrondissement de Lyon.
Michel Delpuech Préfecture 4.11.2016
Le tribunal administratif se prononcera cet après-midi sur sept référés hébergement concernant des familles de migrants.
Squatt Rom 02© tim douet
Une quinzaine de réfugiés albanais se sont fait expulser mercredi dernier de l’abri qu’ils squattaient, rue Hélène-Boucher, à Bron (Terraillon). La majorité d’entre eux ont pourtant une demande d’asile en cours, selon les associations qui les encadrent.
Préfecture du Rhône
Cette nuit, 264 mineurs ont été accueillis en Auvergne-Rhône-Alpes, dont 78 dans le Rhône. Tous arrivent de la lande de Calais.
Pas d'image
Deux familles et un homme seul vivent actuellement dans des tentes sur le trottoir, au carrefour de la rue Garibaldi et de la Grande rue de la Guillotière. Une trentaine de riverains et commerçants ont décidé de se mobiliser pour trouver une solution de logement décent à ces réfugiés venus des Balkans.
Des migrants à Calais
La "jungle" démantelée, ce sont 751 migrants qui arrivent en Auvergne-Rhône-Alpes, dont 185 accueillis à Lyon, Villeurbanne, Vénissieux et Saint-Fons.
Des migrants à Calais
Le démantèlement de la jungle de Calais est annoncé à partir de ce lundi 17 octobre. Sur les 1 784 personnes de Calais qui seront transférées dans la région, 250 seront accueillies dans l’agglomération lyonnaise.
Pas d'image
Dans le cadre de la Semaine de l’intégration, les portes d’une formation linguistique pour étrangers réfugiés ou primo-arrivants nous ont été ouvertes à Lyon. Nous avons pu assister au point de départ de leur “parcours d’intégration”.

Posts navigation

1 2 3 4