Iacono
Jugé pour la troisième fois par la cour d’assises d’appel du Rhône, Christian Iacono a été acquitté des faits de viol qui lui étaient reprochés. À la sortie de la salle, il a étreint son petit-fils Gabriel, son accusateur pendant onze ans, qui s’était rétracté. “C’est un grand moment d’émotion après quinze ans de calvaire”, a-t-il confié.
Pas d'image
Après trois reports, le procès de quatre Français, dont deux pilotes rhônalpins, débutera le 20 avril en République dominicaine. Soupçonnés de trafic de drogue, ils ont toujours clamé leur innocence.
Pas d'image
L'avocat général, Jean-Paul Gandolière a prononcé son réquisitoire cet après-midi dans le procès de Christian Iacono, accusé du viol et d'agressions sexuelles sur son petit-fils. Il s'est dit convaincu que Gabriel Iacono a été victime d'abus sexuels et que Christian Iacono était bien coupable, "mon intime conviction". Pourtant il s'en est remis à la cour pour son délibéré et n'a pas requis de peine.
Pas d'image
Les derniers experts sont passés ce lundi à la barre lors du procès de Christian Iacono, jugé pour viol sur son petit-fils. Parmi eux, le psychologue Jean-Luc Ployé, expert près la Cour de cassation. Il avait rendu un rapport en 2000 au sujet de Gabriel. À l’époque, “son discours est cohérent, naturel et crédible”. Gabriel Iacono, qui s’est rétracté en 2011, a souhaité prendre la parole, estimant ne pas être entendu.
Pas d'image
Gabriel Iacono s’est longuement exprimé sur sa rétractation ce mercredi devant la cour d’assises du Rhône. Son grand-père est jugé en révision pour viols et sévices sexuels alors que le jeune homme s’est rétracté en 2011. Lyon Capitale a interrogé Paul Bensussan, psychiatre expert agréé par la Cour de cassation et par la Cour pénale internationale, sur la problématique des abus sexuels intrafamiliaux.
Pas d'image
Au deuxième jour du procès, les parents de Gabriel Iacono étaient appelés à témoigner. Ils avaient été parties civiles lors des deux premiers procès de Christian Iacono, accusé du viol de son petit-fils. Si la mère est apparue plutôt fragile, le père, Philippe Iacono, s’est exprimé d’une manière méthodique, avec un calme apparent.
Palais de justice de Lyon - Balance
La cour d’appel de Lyon a condamné Malko Chatain et Anthony Fracanelli à 5 ans de prison dont un an avec sursis. Les deux hommes comparaissaient en appel pour la violente agression d’un couple d’extrême gauche à Villeurbanne. Yvan Benedetti, ex-président du groupuscule d’extrême droite radicale L’Œuvre française, était présent cet après-midi à l’énoncé de l’arrêt.
Lyon-Turin_image-gauche
L’écrivain italien Erri de Luca, accusé d’incitation au sabotage du chantier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin, comparaît de nouveau ce lundi devant le tribunal de Turin.
Pas d'image
Entretien – Gabriel Iacono, petit-fils de Christian Iacono, se dit “stressé” à l’approche du troisième procès de son grand-père devant la cour d’assises du Rhône, à partir de lundi prochain. Aujourd’hui âgé de 24 ans, père de famille et agent de sécurité, Gabriel Iacono tente de “survivre”. Il a accusé son grand-père de l’avoir violé. Alors que Christian Iacono était condamné à 9 ans de prison en appel, le jeune homme s’est rétracté en mai 2011, avouant avoir menti.
Pas d'image
L’avocat de Gabriel Iacono, Luc Febbraro, a confirmé à Lyon Capitale que son client demandera le huis clos lors du 3e procès devant la cour d’assises de Lyon de Christian Iacono, soupçonné de viols envers son petit-fils Gabriel. Suite à la rétractation de ce dernier, la Cour de révision a ordonné un troisième procès pour l’ancien maire de Vence.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 8 9 17 18 19