À la demande d’une des deux parties civiles, le procès de l’affaire de Saint-Fons a été reporté le 30 novembre, jour de son ouverture, à décembre 2010. Un épilogue pas si surprenant vu la nature du procès. L’une des parties civiles étant une ville socialiste et les prévenus étant, eux aussi, des socialistes.Quand Saint-Fons finançait le PSQuel rôle pour Collomb?Le PS et Saint-Fons
Mardi 24 novembre, Tribunal de Lyon : coup de massue pour le président Fernand Schir. Dans le procès pour trafic de stupéfiants qu'il instruit, un avocat de la défense a déposé une demande de récusation.
Le sort des deux étudiants de Lyon 2, par ailleurs militants actifs au sein de la FSE*, interpellés à la suite du saccage du vote à bulletin secret organisé par la présidence de l'université le 28 avril, ne sera connu que le 1er juillet, date du rendu de jugement.
David fait encore la nique à Goliath. Le tribunal administratif vient de rejeter la demande du groupe UGC, qui espérait faire annuler une subvention jugée 'abusive' de 600 000 euros, versée par le centre national cinématographique (CNC) à la société Plein Champ, et destinée à rénover le cinéma le Comoedia (7è).
Pas d'image
Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement ce vendredi: Eric de Mongolfier est relaxé dans l'affaire de détention arbitraire de Jean Herrina, faute de preuves suffisantes.
Devant une salle d'audience pleine à craquer, l'avocat général Jean-Olivier Viout a requis cet après-midi 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Marie Garcia, jugé depuis lundi devant la cour d'assises du Rhône pour avoir tué Chaïb Zehaf.Une peine 'plancher'.
Devant une salle d'audience pleine à craquer, l'avocat général Jean-Olivier Viout a requis cet après-midi 25 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Marie Garcia, jugé depuis lundi devant la cour d'assises du Rhône pour avoir tué Chaïb Zehaf.Une peine 'plancher'.
Bernard-Henri Lévy a fait une apparition remarquée hier devant la cour d'assises du Rhône, lors du troisième jour du procès de Jean-Marie Garcia. Jean-Marie Garcia a-t-il tué Chaïb Zehaf parce qu'il était d'origine maghrébine ? A la demande de l'avocat général, cette question sera finalement examinée par les magistrats et les jurés de la cour d'assises du Rhône.
Le premier est totalement détaché, le second, particulièrement inquiet.
" J'ai l'impression d'assister à un match de tennis dont je serais la balle ", a déclaré Eric de Montgolfier au cours de son procès.

Posts navigation

1 2 3 15 16 17 18 19